Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Villemur-sur-Tarn : un stage de sécurité routière pour les séniors

-
Par , France Bleu Occitanie

Une dizaine de séniors ont passé une formation à la sécurité routière au sein de la maison des services publics Val'Aïgo de Villemur. L'objectif : les sensibiliser aux effets de l'âge sur la conduite

L'après-midi, ils étaient quatre à avoir suivi la formation
L'après-midi, ils étaient quatre à avoir suivi la formation © Radio France - Samuel Monod

Villemur-sur-Tarn, France

"C'est une remise à niveau pour moi" explique cette dame âgée de 72 ans. Venue à cette formation à la sécurité routière organisée par la préfecture de Haute-Garonne, elle affirme "être en retard sur le Code de la route par rapport à il y a 30 ans, et notamment sur les panneaux de signalisation". 

Ils étaient une dizaine à participer à ce stage de sécurité routière, sur toute la journée. Le groupe de l'après-midi est composé de séniors qui conduisent encore, mais qui ont besoin de se remettre à jour concernant les règles de base de la conduite

Une action de prévention et de sensibilisation, car en France, les plus de 65 ans représentent près d'un quart des tués en 2018. En Haute-Garonne sur la même année, ces chiffres sont en deça : sur les 53 personnes décédées, 10 avaient plus de 65 ans. C'est bien moins qu'en 2017, où 19 séniors avaient été tués sur la route, soit 36% des accidents mortels. 

Altérations physiologiques

En France, il n'y a pas d'âge légal à partir duquel on considère qu'une personne ne peut plus conduire. Les services de l'Etat délivrent des permis de conduire "illimités", et ce, sans certificat médical. L'Hexagone est presque le seul pays en Europe dans ce cas. Aux Pays-Bas, par exemple, un certificat médical doit confirmer l'aptitude à conduire à partir de 75 ans. En République Tchèque, c'est 65 ans, et en Irlande, une évaluation médicale est nécessaire tous les ans à partir de 70 ans. 

Alors, faute de législation à ce niveau dans notre pays, des stages et formations sont organisés. Avec l'âge, des altérations physiologiques apparaissent au niveau de la vision, de l'ouïe et de la motricité, modifiant progressivement l'aptitude à la conduite.

Toute la journée, un formateur a rappelé les règles de base de la conduite  - Radio France
Toute la journée, un formateur a rappelé les règles de base de la conduite © Radio France - Samuel Monod

Simulateur de freinage

Autre dispositif mis en place durant cette journée de formation : le simulateur de freinage. Il s'agit d'un fauteuil de voiture, muni d'un volant, d'un accélérateur et d'un frein. Un peu comme dans un jeu d'arcade. Il permet - via un écran disposé devant le conducteur - de tester sa capacité de réaction lorsqu'un obstacle se présente inopinément sur la route. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu