Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vincent Lambert a été inhumé à Longwy ce samedi

Les obsèques de Vincent Lambert ont eu lieu à Longwy en Meurthe-et-Moselle ce samedi matin. La cérémonie religieuse s'est déroulée dans l'intimité familiale et en toute discrétion.

Tous les membres de cette famille profondément divisée sur le sort de Vincent Lambert étaient présents aux funérailles, à Longwy (Meurthe-et-Moselle) le 13 juillet 2019
Tous les membres de cette famille profondément divisée sur le sort de Vincent Lambert étaient présents aux funérailles, à Longwy (Meurthe-et-Moselle) le 13 juillet 2019 - FRANCOIS NASCIMBENI/AFP - Eric Damaggio/Radio France

Longwy, France

Les obsèques de Vincent Lambert ont eu lieu à Longwy ce samedi matin. Une trentaine de personnes, sa famille et des proches, ont assisté à la cérémonie religieuse à l'église Saint-Dagobert. Vincent Lambert, mort jeudi à Reims, a été enterré dans le nouveau cimetière de Longwy, en toute discrétion. Tous les membres de sa famille, profondément divisés sur son sort, ont assisté aux funérailles, rapporte l'AFP.

C'est la veuve de Vincent Lambert, Rachel, qui a demandé au maire de Longwy si les obsèques pouvaient avoir lieu dans sa commune, "pour éviter le tapage médiatique", explique Jean-Marc Fournel, le maire de Longwy. Rachel Lambert est originaire de cette ville du Pays-Haut. C'est d'ailleurs à l'hôpital de Mont-Saint-Martin, près de Longwy que Vincent et Rachel, tous deux infirmiers, s'étaient rencontrés. 

Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis près de 11 ans est mort ce jeudi à Reims, une semaine après l'arrêt de ses traitements. Son cas a relancé le débat sur la fin de vie en France et a profondément déchiré sa famille. Sa mort met un terme à un long feuilleton judiciaire et médiatique. 

Les parents de Vincent Lambert, soutenus par leurs avocats, des associations et deux frères et sœurs, étaient opposés à un arrêt des traitements. Ils considéraient qu'il était handicapé et non pas "en fin de vie" et souhaitaient qu'il soit transféré dans un établissement spécialisé. De l'autre côté, l'épouse de Vincent Lambert, son neveu François et six frères et sœurs, dénonçaient un "acharnement thérapeutique". Selon eux, Vincent leur avait confié oralement qu'il préférait mourir plutôt que de vivre "comme un légume". Vincent Lambert n'avait pas rédigé de directive anticipée.