Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vincent Lambert ne quittera pas les soins palliatifs du CHU de Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Cet homme tétraplégique de 37 ans est en état de conscience minimale. Ses parents voulaient le faire transférer dans un autre établissement de l'Est de la France, contre le souhait de son épouse qui vit à Reims. C'est un nouvel épisode du conflit qui déchire la famille à propos de la fin de vie de Vincent Lambert

L’hôpital Sébastopol à Reims
L’hôpital Sébastopol à Reims © Maxppp

Vincent Lambert  ne quittera donc pas le CHU de Reims pour un autre établissement hospitalier de l'Est de la France, comme le souhaitent ses parents

Ce jeune homme tétraplégique est en état de conscience minimale-ce que les médecins qualifient d'état "pauci-relationnel" après un accident de la route  il y a 5 ans. Il ne peut ni bouger, ni parler, ni se nourrir et il ne communique pratiquement pas

En concertation avec son épouse, les équipes de l'unité de soins palliatifs de Reims avaient décidé, le 10 Avril dernier, d'éviter tout acharnement thérapeutique. Les médecins avaient donc fait le choix d'une euthanasie passive conformément à ce que prévoit la loi Leonetti sur la fin de vie

Mais à la demande des parents de Vincent, le Tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a ordonné de rétablir l'alimentation et l'hydratation de ce patient. Le juge a estimé que l'obligation d'informe la famille n'avait pas été respectée.

Son père et sa mère souhaitent maintenant qu'il soit pris en charge par une autre équipe médicale. La réunion de concertation qui devait avoir lieu entre les médecins et la famille a tourné court. Vincent Lambert restera donc au CHU de Reims où il est suivi depuis 4 ans.

Ecoutez Francis Fossier , l'avocat de l'épouse de Vincent Lambert

Fin de vie Refus de transférer

Marie , une des soeurs de Vincent Lambert, est convaincue, comme son épouse, que le choix de l'équipe soignante du CHU de Reims est le bon. Elle espère qu'on pourra bientôt délivrer son frère par une euthanasie passive, comme les médecins l'ont décidé, en conformité avec la loi

Fin de vie Souhaits

Jean Leonetti
Jean Leonetti © Maxppp
A propos du cas douloureux de Vincent Lambert, **Jean Leonetti** , le père de la loi relative aux droits des personnes en fin de vie, s'exprime sur France Bleu Champagne.

Fin de vie VUDICI

Choix de la station

À venir dansDanssecondess