Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Grenelle des violences conjugales

Violences conjugales : 61% des mesures du Grenelle sont effectives, selon Elisabeth Moreno

-
Par , France Bleu

Un an après le Grenelle contre les violences conjugales, plus de la moitié des 46 mesures ont été mises en place, annonce ce mercredi Elisabeth Moreno, ministre déléguée à l'Égalité entre les femmes et les hommes.

Elisabeth Moreno a fait le bilan, un an après le Grenelle contre les violences conjugales.
Elisabeth Moreno a fait le bilan, un an après le Grenelle contre les violences conjugales. © AFP - Thomas SAMSON

La ministre déléguée à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Elisabeth Moreno, a annoncé lors d'une conférence de presse ce mercredi que 61% des 46 mesures du Grenelle contre les violences conjugalessont effectives, un an plus tard. La totalité des mesures annoncées ont été "engagées" selon un communiqué.

La ministre a donné une conférence de presse à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un "soutien financier" supplémentaire pour les associations

Parmi les mesures phares, les 1.000 bracelets anti-rapprochement qui ont été déployés dans cinq juridictions. Fin novembre, 30 juridictions seront concernées, puis la totalité du territoire d’ici la fin de l’année. D'autre part, 17 centres d’accompagnement des auteurs de violences verront le jour d’ici la fin de l'année, et un deuxième appel à projet sera lancé début 2021 pour doubler leur nombre, indique la ministre.

Elisabeth Moreno a aussi annoncé un "soutien financier supplémentaire" pour les associations qui luttent contre les violences conjugales, afin de "continuer leur mission le mieux possible" pendant ce deuxième confinement.

L'ouverture d'un marché public pour le 3919

Concernant l’ouverture annoncée d'un marché public pour la gestion du numéro d’appel 3919, qui suscite de vives inquiétudes pour les associations, la ministre a tenu à se justifier. "L’Etat n’a aucunement l’intention de s’approprier ce numéro si ce n’est pour l’amplifier", c’est-à-dire le passer en 7j/7 et 24h/24. "Nous n’avons pas d’autre choix que de passer par un marché public" dès lors que "l’Etat prend en charge 100% du financement de cette ligne (…) Seules les entreprises expertes sur le sujet pourront répondre" à ce marché, indique-t-elle. 

La ministre a également rappelé, comme l'avait déjà annoncé Marlène Schiappa, que le nombre de tchats sur la plateforme en ligne du gouvernement arretonslesviolences.gouv.fr a augmenté de 15% depuis le début du deuxième confinement.

Emmanuel Macron appelle les victimes à "ne pas rester seules"

De son côté, Emmanuel Macron a appelé les femmes victimes de violences à "ne pas rester seules" et à utiliser les dispositifs d'alerte ou d'hébergement existants, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. "L'essentiel, c'est que vous ne restiez pas seules", "Nous ne lâcherons rien, je vous le promets", a-t-il ajouté, avant un Conseil des ministres consacré à ces violences mercredi.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Alors que les violences conjugales augmentent pendant le confinement, le président a rappelé que "la première chose à faire c'est alerter, dénoncer", que ce soit sur le numéro de téléphone 3919, par SMS au 114 ou encore sur la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr. 

"A toutes celles qui ont encore peur de quitter leur foyer, je veux qu'elles sachent qu'elles ne se retrouveront pas seules", a promis le chef de l'Etat, en rappelant qu'en 2021 "1.000 nouvelles places" d'hébergement seraient créées, comme en 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess