Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Grenelle des violences conjugales

Violences conjugales : le Grenelle se décline dans l'Indre

-
Par , France Bleu Berry

Le Grenelle contre les violences conjugales trouve sa déclinaison dans l'Indre. Une réunion de tous les acteurs impliqués dans la lutte contre les violences faites aux femmes s'est tenue à la Préfecture de l'Indre le 6 septembre.

Le Grenelle contre les violences conjugales trouve sa déclinaison dans l'Indre, Châteauroux
Le Grenelle contre les violences conjugales trouve sa déclinaison dans l'Indre, Châteauroux © Radio France - Elodie Rabelle

Une réunion s'est tenue ce vendredi 6 septembre à la Préfecture de l'Indre pour lancer la déclinaison du Grenelle contre les violences conjugales au niveau du département. Les acteurs de la lutte contre les violences faites aux femmes étaient présents. Objectif de cette réunion : organiser tous les comités et constituer des groupes de travail. 

Un bilan chiffré 

220.000 femmes en France sont victimes de violences par an. Depuis le début de l'année 101 femmes sont mortes par la main de leur conjoint ou ex-conjoint. Pour le préfet de l'Indre, Thierry Bonnier, 

"la honte doit changer de camp". 

En 2018, dans l'Indre, 127 appels ont été émis pour des cas de violences conjugales, 21 femmes ont pu bénéficier d'aides du département. 

Selon les policiers et gendarmes présents, il y a un signe positif : la parole des femmes se libère. Depuis le début de l'année, 187 plaintes ont été déposées pour violences, les cas de violences sur des femmes représente 30% des plaintes déposées. Sur l'agglomération de Châteauroux, on compte 106 cas de violences commises envers des femmes par an depuis 2017, depuis janvier dernier, 45 femmes ont été victimes de violences au sein du couple. 

Des outils judiciaires

Egalement présente, la procureure du TGI de Châteauroux, Stéphanie Aouine a tenu à rappeler les dispositifs déjà mis en place dans l'Indre. 

Il existe des permanences d'accueil pour les victimes, des mesures judiciaires et pédagogiques pour les auteurs de violences envers les femmes, des mises en place de contrôle judiciaires, le déploiement de téléphones d'urgence et des ordonnances d'éloignement. 

Elle entend développer ces premières mesures d'urgence. 

Des groupes de travail 

A l'issue de cette réunion, plusieurs groupes de travail vont être créés, notamment dirigée par Stéphanie Aouine et Valérie Durand, déléguée département aux Droits des Femmes. 

Ils auront pour put d'instaurer plus de dialogue entre les différents acteurs impliqués dans la lutte contre les violences faites aux femmes, de faire émerger des réflexions, des solutions ou demandes qui seront remontées au Secrétariat d'Etat pour l'égalité entre les femmes et les hommes dirigé par Marlène Schiappa. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess