Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences conjugales : à Noisy-le-Sec, des sachets de pain chez le boulanger comme outils de prévention

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

À Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), une dizaine de boulangers participent à leur manière à la lutte contre les violences faites aux femmes. Sur l'emballage des baguettes de pain, un outil de prévention et des numéros d'urgence à contacter sont inscrits. Le dispositif inspire d'autres communes.

Violences conjugales : à Noisy-le-Sec, des sachets de pain chez le boulanger comme outil de prévention
Violences conjugales : à Noisy-le-Sec, des sachets de pain chez le boulanger comme outil de prévention © Radio France - Hajera Mohammad

La lutte contre les violences faites aux femmes est l'affaire de tous ! C'est bien de rappeler cette règle, c'est encore mieux de l'appliquer. À Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), la mairie a distribué, en novembre dernier, 20.000 emballages à pain une dizaine de boulangers de la commune. Sur les sachets, les numéros d'urgence ou d'associations à joindre.

Sensibiliser les clients

Lilia est vendeuse dans une boulangerie du centre-ville qui a accepté de jouer le jeu. La jeune femme est très fière de participer à sa manière à _"cette grande cause"_. "Je sais que c'est un sujet tabou pour beaucoup de monde et ça peut nous permettre de leur en parler [aux clients] et de les sensibiliser... Peut-être qu'en mangeant leur pain, ils vont se dire 'bah tiens on va peut-être penser à la voisine d'en haut qu'on entend parfois crier ou aux enfants", espère-t-elle.

Lilia, vendeuse dans une boulangerie du centre-ville qui a participé à l'opération en novembre dernier
Lilia, vendeuse dans une boulangerie du centre-ville qui a participé à l'opération en novembre dernier © Radio France - Hajera Mohammad

Du côté des clients, on salue la démarche. "C'est une très bonne initiative, ça nous permet d'avoir les numéros sous la main plus facilement", reconnaît une habituée de la boulangerie. C'est bien le but pour la ville : communiquer au maximum sur les interlocuteurs à joindre en cas de violences, pour les victimes ou les témoins.

Sur le recto de l'emballage, un "violentomètre", outil de prévention pour évaluer sa relation affective est imprimé. Sur le verso, les numéros à contacter : le 17, le 115, celui de l'association SOS Femmes 93 ou encore celui de l'intervenante sociale du commissariat.  

Des sachets de pain comme outils de prévention contre les violences faites aux femmes à Noisy-le-Sec
Des sachets de pain comme outils de prévention contre les violences faites aux femmes à Noisy-le-Sec - Sandrine Louet

"Ça permet de sensibiliser la clientèle" - Lilia, vendeuse dans une boulangerie de Noisy-le-Sec

De nouveaux sachets distribués d'ici la fin du mois

Sandrine Louet, conseillère municipale, déléguée à l'égalité femme-homme, annonce que la mairie va réimprimer de nouveaux emballages, d'ici la fin du mois. Et pourquoi pas élargir l'opération ? "Ça peut aussi être le boucher qui emballe son poulet dans ce sachet, l'emballage d'un papier bonbon pour rappeler un numéro à appeler en cas de violences faites aux enfants... il y a des numéros nationaux qu'il faut transmettre pour que plus de monde soit sensibilisé à la cause", assure l'élue.

Violences conjugales : à Noisy-le-Sec, des sachets de pain chez le boulanger comme outils de prévention

Le collectif Nous Toutes veut financer 300.000 emballages !

Les mairies des Lilas et de Bobigny, intéressée par la démarche, ont pris contact avec la ville de Noisy-le-Sec, tout comme celle d'Hérouville-Saint-Clair dans le Calvados. Enfin, le collectif féministe Nous Toutes salue l'initiative. Il a même lancé un appel aux dons en ligne pour financer 300.000 emballages à distribuer aux boulangeries de tout le pays. Ce jeudi soir, plus de 10.000 euros ont été récoltés sur la cagnotte ouverte. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess