Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences sexistes et sexuelles : le collectif Nous Toutes organise une mobilisation en ligne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu
France

Le collectif #NousToutes, qui lutte contre les violences sexistes et sexuelles, organise samedi une mobilisation en ligne, quelques jours avant la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Le 23 novembre 2019, des dizaines de milliers de personnes avaient défilé à Paris et dans une trentaine de villes contre les violences sexistes et sexuelles.
Le 23 novembre 2019, des dizaines de milliers de personnes avaient défilé à Paris et dans une trentaine de villes contre les violences sexistes et sexuelles. © Maxppp - Delphine Goldsztejn

Pas de marches regroupant des dizaines de milliers de personnes, comme en 2019 : cette année, à cause du coronavirus, le collectif #NousToutes se mobilise en ligne pour lutter contre les violences sexuelles et sexistes. Ainsi, le samedi 21 novembre 2020, une journée de sensibilisation est organisée, à quelques jours de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. "Ce n'est pas parce qu'on ne peut pas descendre dans la rue qu'on n'est pas mobilisées", a ainsi défendu samedi Caroline de Haas, l'une des fondatrices du collectif, sur France Inter.

Formations, interpellations, concerts

Un vaste de programme de formations a ainsi été établi, allant de "l'histoire des violences sexistes et sexuelles" à "prendre soin de soi quand on milite sur les violences". Ces formations seront dispensées en visioconférence. "Plus il y aura de personnes en France comme dans le monde qui seront formées, informées, sensibilisées sur la question des violences, moins il y aura de violence dans la société", a également assuré la militante.

Des actions "pour interpeller et sensibiliser" sont également prévues sur les réseaux sociaux. Ainsi, à 10h45, par exemple, les militantes prévoient d'interpeller "des parlementaires et le gouvernement sur l'absence de politiques ambitieuses en matière de violences sexistes et sexuelles". "Le premier objectif de cette mobilisation, c'est de rappeler au gouvernement qu'on est là (...) et lui demander encore de changer de politique publique sur la question des violences", a résumé Caroline de Haas. Des concerts sont également programmés en live sur le réseau social Instagram.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess