Société

Violences urbaines : la mairie prise pour cible

Par Leila Benjelloun, France Bleu Lorraine Nord mardi 11 mars 2014 à 12:17

La mairie de Behren-Les-Forbach vandalisée
La mairie de Behren-Les-Forbach vandalisée © François Pelleray

L'interpellation d'un habitant de la cité de Behren-Lès-Forbach a mal tourné. Une quarantaine de jeunes s'en sont pris aux forces de l'ordre au moment de l'arrestation vers 16h lundi 10 mars 2014. Les échauffourées ont repris vers 22 heures. Une centaine de gendarmes ont été déployés.

 Une dizaine de gendarmes de la brigade de Behren-Lès-Forbach étaient mandatés pour interpeler un suspect de 18 ans . Cet habitant de la cité de la ville est recherché pour plusieurs vols et dégradations commis à Forbach et Behren-Lès-Forbach le week-end dernier.

5 gendarmes légérement blessés

 L'interpellation a dégénéré. Une quarantaine de jeunes se sont rassemblés pour jeter des pierres sur les gendarmes et leurs véhicules. 5 militaires ont été légérement blessés. Ils ont notamment été touchés à l'oeil par les projectiles. Deux voitures de gendarmerie ont également été dégradées.Les gendarmes sont finalement repartis de la cité avec leur suspect. Il a été placé en garde-vue dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Behren-Lès-Forbach.

Un cocktail molotov jeté contre la façade de la mairie

 La tension est montée tout au long de l'aprés-midi dans le quartier. Les échauffourées ont finalement repris à 22 heures. Un coktail molotov a été jeté contre la façade de la mairie sans faire de gros dégâts. Les agents de sécurité, présents au moment des faits, sont intervenus immédiatement pour éteindre le début d'incendie. ****

La mairie de Behren-Les-Forbach visée par un cocktail molotov - Aucun(e)
La mairie de Behren-Les-Forbach visée par un cocktail molotov
Le boulodrome et la maison des associations ont aussi été vandalisés . Les vitres d'une dizaines de voitures ont été brisées de même que les vitrines de deux commerces situés au pied de la cité. Une quarantaine de jeunes ont aussi mis le feu à des poubelles et jeter des pierres sur les pompiers alors qu'ils tentaient d'éteindre les départs de feu.

L'escadron de gendarmerie mobile de Sarreguemines mobilisé

 65 gendarmes ont été déployés au début des violences. Ils ont été rejoints, vers minuit, par une centaine d'homme de l'escadron de gendarmerie mobile de Sarreguemines. La situation s'est apaisée aux environs de deux heures du matin . Il n'y a eu ni blessés ni interpellations.

Une cité sous haute surveillance

 Le préfet Nacer Meddah est attendu à Behren-Lès-Forbach ce mardi 11 mars 2014 à 18 heures. Cette commune forme avec Forbach une zone de sécurité prioritaire (ZSP). Manuel Valls était venu sur place au mois d'octobre pour annoncer ce classement officiel en ZSP..