Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Visa pour l’Image : Guillaume Herbaut raconte la crise ukrainienne

vendredi 5 septembre 2014 à 9:07 Par Isabelle Lassalle, France Bleu Roussillon

De décembre 2013 à mai 2014, Guillaume Herbaut a suivi pendant six mois la crise en Ukraine, de Kiev à Slaviansk, ville située dans l’est du pays. Un conflit qui reste toujours d’actualité.

Deux cosaques sur une barricade défendue par des militants pro-européens à côté de la place de l’Indépendance. Kiev, 9 déc. 2013
Deux cosaques sur une barricade défendue par des militants pro-européens à côté de la place de l’Indépendance. Kiev, 9 déc. 2013 © Guillaume Herbaut / Institute

Le 16 décembre, le peuple manifeste sur la place de l’Indépendance, Maïdan. Les étudiants expriment leur mécontentement face au rejet d’un accord d'association avec l'Europe par le président ukrainien. Mais la situation dégénère rapidement  : le 22 janvier, la police tire à balles réelles sur la population. Bilan : cinq morts et 300 blessés. Puis la Russie annexe la Crimée et l’Ukraine bascule dans la crise.

Diaporama de l'exposition, "Ukraine : de Maïdan au Donbass "

En Ukraine tous les ans depuis 2001

Le photographe Guillaume Herbaut va tous les ans en Ukraine depuis 2001, "donc ce n’est pas un hasard si en décembre dernier, je me suis retrouvé à Maïdan . C’est un pays qui m’a toujours intéressé, la première fois, c’était pour faire un travail autour de Tchernobyl. Et à partir de là, j’ai vraiment aimé le pays et chaque année, j’y vais ".

Guillaume Herbaut_travail

Guillaume Herbaut suit le conflit pas à pas . Le 1er mars, il se trouve à Simferopol en Crimée. Au mois de mai, il sera à Slavianski, dans la région du Donbass. Barrages, hommes armés et cagoulés, routes coupées… la tension s’est imposée et la guerre s’est rapprochée de cette ville occupée par les pro-Russes. Guillaume Herbaut raconte cette crise ukrainienne avec le souci de toujours documenter, prendre du recul et expliquer le conflit.

Guillaume Herbaut_document

"La police contre les manifestants"

Le photographe commente cette photo prise le 22 janvier 2014, place de l’Indépendance à Kiev. Pour la première fois, les forces de l’ordre utilisent des armes contre les manifestants.

Guillaume Herbaut_photo

Confrontation entre les militants pro-européens et la police dans la zone de conflit de la rue Hrushevskoho. Kiev, 22 jan. 2014. - Aucun(e)
Confrontation entre les militants pro-européens et la police dans la zone de conflit de la rue Hrushevskoho. Kiev, 22 jan. 2014.

L'exposition est présentée au Couvent des Minimes à Perpignan. > A voir aussi : Le dossier spécial Visa pour l'Image 2014 Le site du photographe Guillaume Herbaut (en anglais)