Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Visites illimitées, animations, les Ehpad reprennent vie à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

Depuis une semaine, les familles des résidents peuvent de nouveau s'approcher de leurs aînés. Les contacts sont permis à condition de porter un masque et de se désinfecter les mains. Les maisons de retraites s'animent et les aînés sont heureux. Exemple à Limoges au sein de l'ehpad Durkheim.

L'animation sportive en groupe reprend au sein des ehpad.
L'animation sportive en groupe reprend au sein des ehpad. © Radio France - Rébecca-Alexie Langard

Ça y est, la vie reprend à l'ehpad Durkheim. Ses 78 résidents peuvent recevoir des visites illimitées et reprendre les cours d'animations en groupe. De quoi donner un peu de gaieté et de chaleur humaine après une période vécue difficilement par nos aînés. 

Il y a encore quelques jours, Aimée, 96 ans voyait sa fille depuis le balcon de sa résidence. Aujourd'hui, même si Aimée a "peur" du virus, elle a plaisir de faire un câlin à sa fille : "Ça m'a manqué. Tout ceux qui veulent me rendre visite c'est avec plaisir !", dit-elle l'oeil pétillant. "Je vous avoue lui avoir fait un bisous en la voyant. C'est ça qui m'a le plus manqué car nous avons toujours gardé contact, je la voyais du haut de son balcon et je l'appelais trois fois par jour", livre sa fille, Nicole.

C'est mieux que de rester enfermer seule dans son coin. On cherche un peu de liberté maintenant"

Un coup de gel sur les mains après contact puis Aimée enfile son masque avant de rejoindre son ami Gisèle pour un cours de gym douce. La maison de retraite s'anime de nouveau et elles en sont heureuses : "c'est mieux que de rester enfermer seule dans son coin. On cherche un peu de liberté maintenant", affirme Gisèle. Même s'il y a encore quelques petites contraintes : "On en a ras le bol des maques, on le porte quand on va au self, quand on va se promener...", alors les résidents profitent de ce moment ensemble pour enfin souffler et libérer les tensions psychiques du confinement même si "les gestes barrières restent très précieux et qu'il faut les conserver" assure Karine Benesteve, la directrice de la maison de retraite Durkheim.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu