Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Visites sous conditions dans les résidences d'Epage 36

-
Par , France Bleu Berry

En début de semaine, le gouvernement a autorisé les visites dans les EHPAD. Mais chaque maison de retraite met ses propres conditions pour éviter de propager le coronavirus.

Les proches pourront venir uniquement sur rendez-vous et en respectant des conditions d'hygiène strictes
Les proches pourront venir uniquement sur rendez-vous et en respectant des conditions d'hygiène strictes © Radio France - Corinne FUGLER

Après un mois et demi sans contact, les proches des résidents en EHPAD n'attendent plus qu'un feu vert pour venir à la rencontre de leurs parents. Mais dans le groupe EPAGE 36, dans l'Indre, il vaudra attendre au moins jusqu'à lundi. "Nous ne commencerons les visites que la semaine prochaine, sur rendez-vous" prévient François Devineau, le directeur du centre départemental de gériatrie de l'Indre.

Toute la semaine, les équipes d'EPAGE ont travaillé dur pour mettre au point un protocole. Les visites se feront donc uniquement sur rendez-vous, les après-midi du lundi au vendredi, et sous la surveillance d'un personnel des établissements. 

"Nous prendrons en compte de nombreux paramètres. D'abord, il faudra que la visite soit validée par le résident. Ensuite, nous mesurerons le bénéfice que le résident peut retirer de cette visite sur le plan de son moral. Ce sera évalué par l'équipe pluridisciplinaire. Nous prendrons aussi en compte, évidemment, la sécurité du résident et le contexte de l'Ehpad. Tous les établissements n'ont pas été touchés de la même manière" explique François Devineau. 

Aucun contact physique

Une fois la visite validée, d'autres conditions s'appliqueront. Même si la séparation a été longue, n'imaginez pas embrasser votre parent ou même le prendre dans vos bras. Tout contact physique est proscrit et il faudra se tenir à 2 mètres les uns des autres et respecter des normes d'hygiène très strictes. Les mineurs ne seront pas autorisés à venir et les résidents qui recevront des visites ne pourront pas voir plus de deux proches à la fois. 

Ces mesures, appelées à rester en vigueur un certain temps, seront régulièrement ré-évaluées et éventuellement ajustées en fonction de la progression de l'épidémie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess