Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vivement la rentrée pour les grands-parents épuisés par les petits enfants !

lundi 29 août 2016 à 5:50 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche

Ce jeudi, c'est la rentrée scolaire et les grands-parents sont ravis. Ils sont nombreux à devoir garder leurs petits-enfants pendant les vacances et c'est souvent très fatigant. Rencontre avec ces grands-parents épuisés par leurs petits enfants au parc Jouvet à Valence.

Au parc Jouvet, à Valence, certains grands-parents sont épuisés par leurs petits enfants pendant les vacances.
Au parc Jouvet, à Valence, certains grands-parents sont épuisés par leurs petits enfants pendant les vacances. © Radio France - Mélanie Tournadre

Ce jeudi, c'est la rentrée scolaire. Les enfants ne sont pas très enthousiastes à l'idée d'arrêter un peu la télévision, la console de jeux et surtout les grasses matinées. En revanche, pour de nombreux grands-parents, c'est un ouf de soulagement.

En Drôme et en Ardèche, comme un peu partout en France, de nombreux grands-parents jouent les baby-sitters pendant l'été. Bien sûr, ils sont ravis de garder leurs petits enfants mais c'est sont souvent très fatigant. Il faut occuper ces bambins, sous la chaleur, réussir à faire preuve d'un peu d'autorité , même si ce n'est pas évident.

Du stress et beaucoup de fatigue

Dans le parc Jouvet, à Valence, beaucoup de grands-parents viennent occuper les petits grâce au manège et aux jeux pour les enfants. Assise sur un banc à l'ombre, une grand-mère valentinoise l'avoue, elle n'en peut plus. "J'ai deux petits enfants terribles. Lorsque je cris, ils se moquent de moi, je suis très fatiguée".

"C'est pire que lorsque je travaillais, je n'en peux plus"

"Nos enfants ne se rendent souvent pas compte mais on est épuisés de garder leurs petits, c'est très dur". Et cette grand-mère n'est pas la seule à avouer son ras le bol. De nombreux grands-parents se sont rebaptisés les "chic'ouf" : "chic les petits enfants arrivent, ouf ils repartent !"

Cette grand-mère épuisée l'avoue "elle est épuisés par ces deux petits enfants".

Le syndrome du "chic'ouf"

La rentrée, c'est donc le début des vacances pour beaucoup de grands-parents. "Dès que c'est la rentrée scolaire, nous, on part en vacances à la mer loin des petits-enfants pour souffler. On coupe même le téléphone !"explique un grand-père épuisé.

Des grands-parents au bord du burn-out dans le parc de Jouvet à Valence.