Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Viviers-du-Lac : le passage à niveau, classé dans le top 10 des plus dangereux, va être supprimé

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Considéré comme l'un des plus dangereux de France, le passage à niveau situé à côté de la gare de Viviers-du-Lac (Savoie) va être supprimé. Les travaux débutent en mai et devraient se terminer pour 2023. En attendant, la circulation reste ouverte.

Le passage à niveau situé à côté de la gare de Viviers-du-Lac va être supprimé
Le passage à niveau situé à côté de la gare de Viviers-du-Lac va être supprimé © Radio France - Justine Leblond

10.000 véhicules empruntent chaque jour le passage à niveau de Viviers-du-Lac (Savoie). Pourtant, c'est l'un des plus dangereux de France. Il va enfin être supprimé, après plusieurs années d'attente des habitants. Les travaux débutent en mai.

"Le projet est bien programmé, il est budgétisé... On a longtemps attendu la finalisation de l'engagement de l'Etat. Il est arrivé en décembre 2020 et a permis toute la programmation derrière. On s'en réjouit", détaille Alain Robert, le premier adjoint chargé des voiries. Une habitante de la commune raconte que "ça fait une dizaine d'années qu'on entend parler des travaux sur ce passage à niveau... Depuis le temps, désormais on attend !" 

Dans le top 10 des passages à niveau les plus dangereux de France

Plusieurs facteurs expliquent la dangerosité de ce passage à niveau : "il est situé dans une courbe, provoque des remontées de véhicules le matin et le soir, et le nombre d'infractions que ce soit des véhicules qui passent malgré barrière fermée ou des camions de plus de 3,5 tonnes qui empruntent ce passage sont largement constatées par la gendarmerie", explique Alain Robert. Heureusement, il n'y a jamais eu d'accident mortel, mais à Viviers-du-Lac "on tremble tous les jours", ajoute le premier adjoint. 

Dès que la barrière est descendue, l'embouteillage se crée
Dès que la barrière est descendue, l'embouteillage se crée © Radio France - Justine Leblond

Fin des travaux prévue pour 2023

Deux tunnels vont être créés, un peu plus loin, pour contourner le problème : un routier et un pour les "modes doux", à savoir les vélos et les cycles. Pendant les travaux, la circulation continue. Seul le week-end de l'ascension en mai 2022 connaîtra un arrêt des passages de train. C'est la SNCF réseau et le département qui ont organisé le calendrier prévisionnel. 

En même temps, deux autres projets de la commune vont être réalisés : la création d'un giratoire pour supprimer un croisement dangereux dans le centre du bourg, ainsi qu'un cheminement piéton qui reliera le centre au lac, desservant la zone commerciale.

La totalité de ces travaux représentent une enveloppe financière de 12 millions d'euros. Les financeurs sont l’Etat (50%), la Région (18.25%), le conseil départemental du 73 (18.25%), Grand Lac (10.5%) et Viviers du Lac (3%). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess