Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

The Voice : le Sarthois The Vivi évincé après ses tweets polémiques

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

The Voice met fin à l'aventure du Sarthois The Vivi, après la polémique autour d'anciens tweets du jeune homme. De son vrai nom Vincent Pois, le rappeur de 21 ans s'était excusé pour ses anciennes publications mais "ces messages restent incompatibles avec [nos] valeurs", explique la production.

L'aventure est déja terminée pour le Sarthois Vincent Pois, après les révélations d'anciens Tweet polémiques
L'aventure est déja terminée pour le Sarthois Vincent Pois, après les révélations d'anciens Tweet polémiques - Capture d'écran - TF1

Les excuses du Sarthois n'auront pas suffi : ITV Studios France, la production de The Voice, met ce lundi fin à l'aventure de Vincent Pois, alias The Vivi. Après avoir crevé l'écran lors des auditions à l'aveugle, ce samedi 20 février, le rappeur a fait polémique. Sur Twitter, des internautes ont trouvé d'anciennes publications racistes et homophobes de Vincent Pois et réclamé son renvoi de l'émission.

Messages "incompatibles" avec une participation à The Voice

Dans un communiqué de presse, la production de l'émission souligne ce lundi que "The Vivi a immédiatement présenté des excuses sincères [...] Mais ces messages restent incompatibles avec [nos] valeurs et avec sa participation au programme, qui s'arrête aujourd'hui"

Publiés en 2017, les tweets du jeune homme ont choqué les internautes. "Le racisme n'est pas une opinion", ont rappelé nombre d'entre eux. Dans la foulée, le jeune homme avait supprimé son compte Twitter et présenté ses excuses. "En relisant ces messages, j'éprouve un sentiment de honte, écrit-il, ce sont des propos de cours de récré, d'un ado inconséquent [...] je ne pensais pas un mot de ce que j'ai écrit"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess