Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Voitures sur les trottoirs jour de marché : les personnes en fauteuil sur la route

mardi 31 juillet 2018 à 5:15 Par Manon Vautier-Chollet, France Bleu Poitou

Le jour de marché des Couronneries le dimanche matin est un enfer pour les personnes en fauteuil roulant. Les voitures envahissent les trottoirs, obligeant les personnes handicapées ou avec une poussette à être sur la route.

Les jours de marché, impossible pour le couple Ratier d'être sur le trottoir.
Les jours de marché, impossible pour le couple Ratier d'être sur le trottoir. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Poitiers, France

"Vous voyez, on gêne les voitures, mais on est obligés." Pour le couple Ratier, le marché du dimanche matin au quartier des Couronneries à Poitiers est un enfer. Et pour cause : les voitures se garent sur le trottoir, alors Florence, en fauteuil roulant, est obligée de circuler sur la route avec son compagnon Jean-Loup. 

Un jour j'ai eu peur qu'une voiture touche mon fauteuil. C'est assez pénible

Sur la route, les deux habitants risquent de se faire renverser, "un jour j'ai eu peur qu'une voiture touche mon fauteuil. C'est assez pénible" témoigne Florence."Je parle en notre nom _mais aussi en celui de toutes les personnes handicapées, et aussi des parents avec une poussette"_, précise Jean-Loup Ratier. Ils ne veulent pas forcément que les voitures soient verbalisées, juste que la signalisation soit renforcée, et les gens civilisés.

Le dimanche matin, pas un endroit sans voitures sur les trottoirs aux abords du marché. - Radio France
Le dimanche matin, pas un endroit sans voitures sur les trottoirs aux abords du marché. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Le maire de Poitiers Alain Claeys a été alerté de la situation par le couple. "Il existe aujourd'hui un réel problème. Mais nous sommes parfois obligés, le week-end, de composer, il y a beaucoup de voitures." 

Il assure prendre de nouvelles mesures à la rentrée : "On va peut-être faire en deux temps, d'abord mettre deux dimanches une information sur le pare-brise des voitures, et _après deux week-ends de sensibilisation, on verbalisera, le PV est de 135 euros._" La signalisation sera peut-être aussi renforcée.

Notre reportage avec Jean-Loup et Florence Ratier jour de marché.