Société

Vols de métaux : policiers en gendarmes contrôlent véhicules et ferrailleurs en Moselle

France Bleu Lorraine Nord mardi 24 juin 2014 à 16:52

Lutte contre vols de métaux Moselle vue générale
Lutte contre vols de métaux Moselle vue générale © Maxppp

Ce mardi matin, plus de 600 policiers et gendarmes ont contrôlé des véhicules et des ferrailleurs dans les 5 régions du grand Est. Une vaste opération qui s'inscrit dans un projet européen de lutte contre les vols de métaux. Le phénomène a fortement augmenté ces dernières années.

Grosse opération des policiers et gendarmes pour lutter contre les vols de métaux ce mardi matin en Lorraine et dans les régions voisines. Car avec la crise, la valeur des métaux a fortement augmenté et du coup, les vols aussi. Une situation qui touche toute l'Europe. Un projet européen vise donc à renforcer la lutte contre les vols de métaux. Et c'est dans ce cadre que plus de 600 policiers et gendarmes ont contrôlé des véhicules et des ferrailleurs ce mardi dans les 5 régions du grand Est (Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Franche-Comté et Bourgogne). 98 intersections ont été contrôlées et 98 ferrailleurs également sur toute la zone.

Lutte contre vols de métaux Moselle contrôles véhicules - Maxppp
Lutte contre vols de métaux Moselle contrôles véhicules © Maxppp

En Moselle, les forces de l'ordre ont notamment concentré leurs efforts sur un carrefour fréquenté, entre Bening, Theding et Farebersviller. A l'intersection des départementales 30 et 910, les contrôles s'enchainent. Policiers et gendarmes sont à la recherche de voleurs de câbles, de plaques d'égoûts, ou encore de pots catalytiques. Puis ils ont contrôlé des ferrailleurs à qui il a été rappelé l'obligation de tenir un registre avec le nom des revendeurs, la quantité achetée, l'interdiction de payer en liquide. L'occasion aussi de les sensibiliser au trafic explique le Général Véchambre, patron de la gendarmerie de toute la zone Est : "Acheter des plaques d'égouts, ce n'est pas banal, des câbles importants sur des sections notables, ça ne se trouve pas comme ça, c'est quelque chose dont ils doivent prendre conscience car les préjudices sont considérbales".

Les vols de métaux sont en baisse de 15% sur les 6 premiers mois de l'année dans l'Est

Le problème, c'est que beaucoup de voleurs traversent la frontière pour revendre les métaux en Allemagne, où les contrôles sont moins fréquents. A Betting, Christophe Alten, patron d'une PME qui vend des  planchers métalliques a donc pris ses devants. après un important vol d'inox, l'entreprise a renforcé son système de sécurité : "On a été victime de vols de métaux il y a un an, un an et demi, parce qu'on a un important stock important, d'acier et d'inox donc on a mis en place un système d'alarme et de vidéosurveillance".  Les vols de métaux sont quand même en  baisse de 15% sur les 6 premiers mois de l'année dans les 5 régions de l'Est. Mais ce léger repli succède à une forte augmentation du phénomène depuis 3-4 ans. Les entreprises les plus touchées :  SNCF, Orange, les déchetteries, et les particuliers, avec 400 vols de pots catalytiques depuis le début de l'année dans le grand Est.