Société

Vos burgers servis sur des tablettes géantes connectées à Bordeaux

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde lundi 23 juin 2014 à 7:00

Les tablettes géantes connectées du restaurant "Max à table"
Les tablettes géantes connectées du restaurant "Max à table" © Radio France

Depuis quelques semaines, un restaurateur bordelais propose à ses clients de manger leur burger sur des tablettes géantes connectées. Un concept nouveau en France qui séduit beaucoup de Girondins. Le restaurant "Max à table" est situé dans le quartier des Chartrons à Bordeaux.

Vos burgers servis sur des tablettes connectées géantes, c'est le concept innovant du restaurant "Max à table" à Bordeaux. Un restaurant qui a ouvert ce printemps dans le quartier des Chartrons. Depuis son ouverture, il fait salle comble midi et soir grâce à son concept jamais vu en France. Matthias Cadet, 28 ans, le patron a réussi son pari d'associer la cuisine et la technologie. Dans son restaurant, une partie de ses tables sont des tablettes tactiles géantes sur lequelles on peut jouer ou s'informer.

Divertir ses clients

Marilyne et Coraline ont pu jouer à Puissance 4  - Radio France
Marilyne et Coraline ont pu jouer à Puissance 4 © Radio France
Le concept existe déjà au Canada ou aux Etats-Unis mais en France c'est une première. Le but est de se divertir les clients ou d'occuper les enfants en attendant son plat. Et cela ne coûte pas plus cher d'être sur une table innovante ou une table classique. En tout dans le restaurant "Max à table", il y a quatre tables de quatre personnes dans l'établisssement. Les tablettes géantes ont coûté chacune entre 5.000 et 10.000 euros.

A partager ensemble

"Les clients peuvent jouer, s'informer et bientôt commander à partir de leur table"

Alors on pourrait croire que chacun mange dans son coin mais Matthias a tout pensé pour éviter ça. Tout d'abord le patron a limité l'accès à internet, on ne peut pas faire tout et n'importe quoi. Après avoir rentré son mail et un mot de passe, le client peut naviguer sur les différentes applications des tablettes. Il peut notamment jouer à de nombreux jeux et surtout s'informer sur les médias numériques. 

Déjà prêt à s'exporter ?

Aujourd'hui, le concept fait tellement un tabac que le patrons a déjà des demandes pour ouvrir des franchises à Lyon, Marseille ou encore Toulouse. Cette semaine, Matthias Cadet a même reçu un coup de fil de Pologne pour y développer son concept. Pour l'instant, le restaurateur veut avant tout stabiliser son établissement avant de pouvoir s'exporter. 

Les clients peuvent naviguer sur différentes applications en attendant leur plan