Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Gendarmerie des Vosges : des écrans tactiles pour faciliter les contrôles d'identité

mardi 7 novembre 2017 à 19:27 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

Comme tous leurs collègues en France, les gendarmes des Vosges s'équipent actuellement de nouveaux outils : tablettes et smartphones pour simplifier et rendre plus efficace leur travail sur le terrain.

Les gendarmes sont formés une demi-journée à ces nouveaux outils
Les gendarmes sont formés une demi-journée à ces nouveaux outils © Radio France - Isabelle Baudriller

Des smartphones individuels et des tablettes collectives : le Groupement de gendarmerie des Vosges se dote actuellement de 386 téléphones portables et de 74 écrans à destination des officiers et sous-officiers du département. Le dispositif, expérimenté dans les Hauts-de-France et en Bourgogne, sera généralisé à l'ensemble de la France d'ici la fin de cette année 2017. Son nom : Néogend. Son objectif : optimiser le travail des gendarmes.

Démonstration à l'appui avec le lieutenant-colonel Xavier Vialenc. Le commandant en second du Groupement de gendarmerie des Vosges scanne avec son smartphone la bande numérique d'une carte d'identité, dite "bande MRZ", présente aussi sur les passeports et les nouveaux permis de conduire. Avec un mot de passe sécurisé, il accède à différents fichiers : personnes recherchées, permis de conduire. "J'appuie sur "Envoi", je valide le mot de passe. Le message est envoyé pour consulter la base centrale." A peine a-t-il le temps de finir sa phrase qu'une sonnerie retentit. "Je viens d'avoir la réponse : permis de conduire valide avec le nombre de points du titulaire du permis."

Les nouveaux outils des gendarmes ont été présentés au préfet des Vosges ce mardi 7 novembre - Radio France
Les nouveaux outils des gendarmes ont été présentés au préfet des Vosges ce mardi 7 novembre © Radio France - Isabelle Baudriller

Un gain de temps pour les interventions, souligné par le commandant du groupement. "Prenons l'exemple d'un bus avec 50 passagers", explique le colonel Dominique Schoenher, "tous peuvent être contrôlés avec une patrouille de deux gendarmes en moins de 15 minutes. Auparavant, ça pouvait prendre plus d'une heure et c'était un vrai frein au contrôle". Contrôles d'identité, prise et stockage de photos, saisie de données sur le terrain, transmission de notes : les outils connectés des gendarmes seront utiles aussi pour l'opération Tranquillité Vacances avec une géolocalisation des résidences à surveiller.

Traçabilité et libertés individuelles

Des applications évolutives en fonction des besoins des gendarmes, de la législation et des technologies. Elles offrent aussi une traçabilité de la procédure, selon le colonel Schoenher. "Le gendarme doit s'identifier avec son mot de passe personnel pour commencer à travailler. Il est donc possible de savoir exactement quel gendarme a consulté quel fichier, à quelle heure et à quelle fin. C'est intéressant pour le contrôle du respect des libertés individuelles, ça nous permet de nous assurer qu'il n'y a pas de détournement de l'usage des fichiers, ce qui reste très rare au niveau des forces de l'ordre mais qui ne peut pas être exclu."