Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VOTEZ | La France peut-elle se passer de l'arme nucléaire ?

mercredi 5 août 2015 à 12:18 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Au moment où on commémore les 70 ans du bombardement atomique d''Hiroshima, les anti-nucléaires réclament un traité d'interdiction des armes nucléaires. Des rassemblements sont prévus jusqu'à dimanche devant des sites nucléaires militaires.

Le sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Saphir à quai dans la base navale de Toulon
Le sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Saphir à quai dans la base navale de Toulon © MaxPPP - Jean-Pierre AMET

La France est aujourd'hui la 4 ème puissance mondiale en terme d'armes nucléaires derrière la Russie, les Etats-Unis et la Chine. Sa force de dissuasion est basée sur  la présence en mer de 4 sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, SNLE, à savoir le Triomphant, le Téméraire, le Vigilant et le Redoutable, ce dernier a été mis en service en 2010 .

1000 fois la puissance d'Hiroshima

Chaque sous marin français possède une puissance nucléaire équivalente à 1000 fois la puissance de la bombe atomique (Little Boy) lachée sur Hiroshima le 6 août 1945. La France possède aujourd'hui 300 têtes nucléaires.

De nombreuses associations anti-nucléaires comme les Amis de la Terre réclament un traité d'interdiction des armes nucléaires. Elles appelent à des rassemblements à partir de ce jeudi et jusquà dimanche sur les sites nucléaires militaires en France mais aussi en Allemagne au Royaume Uni ou encore aux Etats-Unis. En Côte d'Or, un rassemblement est prévu samedi après-midi devant le CEA Valduc, le commissariat à l'énergie atomique situé à 45 kilomètres de Dijon, l'un des 10 centres CEA du pays.

La France peut-elle se passer de l'arme nucléaire ? Témoignez sur facebook et et ce jeudi à 8h155 au 03 80 42 15 15