Société

VOTRE AVIS - Accueil des migrants, pourquoi cette psychose ?

Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne lundi 31 octobre 2016 à 17:15

Le démantèlement de la "Jungle" de Calais
Le démantèlement de la "Jungle" de Calais © Maxppp - wostok press

Conséquences du démantèlement total de la "Jungle" de Calais : le gouvernement doit faire face au flot de migrants qui s'installent dans des camps de fortune à Paris, et ceux qui depuis Calais ont accepté d'être déplacés sont répartis un peu partout y compris en Bourgogne.

46 personnes évacuées du camp de Calais se sont installées dès la semaine dernière en Saône et Loire, à Digoin et Chardonnay. La Côte-d'Or pour sa part va en accueillir 130 à Dijon, Chevigny-Saint-Sauveur et Athée.

Des manifestants pro et anti-migrants

Ces installations ne sont pas du goût de tout le monde. Samedi à Digoin, à l'appel du Front national, une cinquantaine de manifestants ont clamé leur opposition à l'accueil des migrants. Et une contre-manifestation a rassemblé 300 personnes. A chaque fois qu'un centre de réfugiés est annoncé quelque part, des voix s'élèvent contre le projet. Pourtant, là où des centres d'accueil de demandeurs d'asile existent, de l’avis des habitants, ça se passe plutôt bien. On en trouve par exemple à Rouvray et Pouilly-en-Auxois.

• Pourquoi cette psychose autour de l'accueil des migrants ? Témoignez sur Facebook, et ce mardi à partir de 8h15 en appelant le 03 80 42 15 15.

• A 7h50, l'invitée de France Bleu Bourgogne sera la préfète de Région Bourgogne-Franche-Comté, Christiane Barret.

  - Visactu
© Visactu -

Partager sur :