Société

VOTRE AVIS - Pour ou contre les menus de substitution à la cantine ?

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne vendredi 13 janvier 2017 à 16:48

La loi n'oblige pas les cantines scolaires à proposer des menus de substitution pour les élèves qui ne mangent pas ni porc ni viande
La loi n'oblige pas les cantines scolaires à proposer des menus de substitution pour les élèves qui ne mangent pas ni porc ni viande © Maxppp -

Nouvel épisode dans le bras de fer qui oppose le maire de Chalon-sur-Saône (71) à la Ligue de défense judiciaire des musulmans. La Commission nationale consultative des Droits de l'Homme affirme que les arguments de Gilles Platret ne tiennent pas. En attenant la décision du tribunal administratif.

En France, rien n'empêche un maire de mettre dans les cantines scolaires des menus avec du porc sans proposer un menu de substitution. C'est le cas à Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire, où depuis plus d'un an, un bras de fer oppose le maire Les Républicains, Gilles Platret à la Ligue de défense judiciaire des musulmans. Depuis qu'au nom du principe de la laïcité, le maire a décidé de supprimer les menus de substitution, la Ligue a multiplié les recours devant le tribunal administratif.

Service public administratif facultatif

Rien et pas même la loi, n'empêche en effet le maire de prendre cette décision. Dans une circulaire, le ministère de l'intérieur rappelle que la cantine scolaire est un service public administratif facultatif et que les maires sont libres de proposer ou non des menus de substitution. Les maires ne sont pas tenus de prendre en compte les revendications religieuses. Dernier épisode en date : la Commission nationale consultative des Droits de l'Homme estime que les arguments du maire de Chalon sur Saône ne sont pas recevables. En attendant, la suppression des menus de substitution continue de diviser.

  • Pour ou contre la suppression des menus de substitution à la cantine ? Témoignez sur Facebook et Twitter et ce lundi à 8h15 au 03 80 42 15 15