Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VOTRE AVIS - Se chauffer, est-ce devenu un luxe ?

lundi 28 novembre 2016 à 16:34 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Selon une enquête de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), 12 millions de Français se chauffent mal. Les plus modestes vivent dans des logements mal isolés ce qui alourdit leur facture. Pour les aider; dans certains départements, il existe des "chèques énergie".

En France 12 millions de Français ne se chauffent pas correctement
En France 12 millions de Français ne se chauffent pas correctement © Maxppp - Jean-françois Frey

Dijon, France

Et si se chauffer était devenu un luxe ? C'est la question que l'on peut se poser après la publication d'une enquête menée par l'ADEME. L'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie révèle que faute de moyens, 12 millions de personnes, soit un Français sur cinq, ne se chauffent pas correctement. Cela correspond à quelques 4 millions de foyers qui consacrent plus de 10 % de leurs revenus à leurs dépenses en énergie pour chauffer ou éclairer leur logement. Pour l'ADEME, la précarité énergétique constitue une "double peine", puisque les foyers les plus pauvres n'ont pas les moyens d'isoler correctement leurs logements, ce qui augmente la facture.

La double peine "énergétique"

Pour lutter contre cette précarité énergétique, les pouvoirs publics se sont engagés à rénover 500 000 logements entre 2017 et 2020. Autre initiative : dans certains départements comme l'Aveyron ou le Pas de Calais, les pouvoirs publics distribuent un "chèque énergie" pour aider les foyers les plus modestes à se chauffer de l'ordre de 144 euros pour une personne isolée et 228 euros pour un couple avec enfants.

  • Se chauffer, c'est devenu un luxe ? Témoignez sur Facebook et Twitter et ce mardi à 8h15 au 03 80 42 15 15.