Société

Votre bureau de Poste va t-il fermer ?

Par Michel Benoît, France Bleu Berry jeudi 22 septembre 2016 à 9:46

A La Bazoge, la fréquentation du bureau de poste aurait baissé de 30% en 5 ans.
A La Bazoge, la fréquentation du bureau de poste aurait baissé de 30% en 5 ans. © Radio France - Camille André

La CGT appelle les habitants à manifester ce jeudi à 14H30 devant le bureau de poste d'Asnières les Bourges, menacé de fermeture. Après les zones rurales, ce sont donc les villes qui sont confrontées à la disparition des bureaux de poste. .

Un commerçant devrait prendre le relais à Asnières les Bourges. D'après la CGT, une quinzaine de bureaux sont menacés dans le Cher. La direction de la Poste en confirme huit, sur lesquels les conseils municipaux ont déjà délibéré : Saulzais le Potier, Argent sur Sauldre, Bengy-sur-Craon, Beffes, Etrechy, Marseilles les Aubigny, Nançay, et Torteron.Cinq ont d'ailleurs déjà été transformés en agence postale ou en relais. La Poste invoque une baisse d'activité qui ne justifie plus le même niveau de service. Les clients de la poste effectuent aujourd'hui 1 opération bancaire sur 2 par internet. Dominique Larduinat, secrétaire CGT PTT du Cher, lui oppose la notion d'aménagement du territoire et de service public. Pour la CGT, cette évolution n'est pas inéluctable à l'image de ce qui se passe avec la distribution de l'eau : après l'avoir confiée au privé, beaucoup de villes la reprennent en main.

La direction de la Poste affirme vouloir maintenir ses 154 implantations dans le département du Cher, mais elle parle désormais de points de contact et non plus de bureaux de poste. A Asnières, c'est un commerçant qui prendra le relai. Sauf qu'il ne proposera pas tous les services accessibles habituellement dans un bureau de poste.

Des menaces pèsent également sur les bureaux de poste de Vierzon-Forges, Le Châtelet, Culan, Fussy, Trouy et Vailly sur Sauldre. Dans l'Indre, quatre bureaux devraient disparaitre : Saint Marcel, Neuillay les Bois, Saint Genou et Lye.