Société

Votre repas de réveillon à moins de 10 euros ? C'est possible !

Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère jeudi 29 décembre 2016 à 18:00

Attention à vos doigts en ouvrant les huîtres !
Attention à vos doigts en ouvrant les huîtres ! © Radio France - Maxime Bacquié

France Bleu Isère a demandé à Pierre Pavy, patron du restaurant du musée de Grenoble "le 5", et à son chef Jeando Gianno, de composer un menu réveillonesque, facile à préparer, à moindre coût. Résultat : un régal à 10 euros par personne.

Selon un sondage, les français déboursent en moyenne 555 euros pour Noël et le Nouvel an cette année. Et certains puisent même dans leur épargne. Parmi ce gros budget, la nourriture tient évidemment bonne place. Alors comment réveillonner bien, à moins de 10 euros par personne ? Voici le menu.

Entrée : huîtres farcies (à l'orange, facultatif)

L'huître : entrée chic et pas chère !

Malgré un budget serré, pas question de déroger aux traditions. Pour une entrée haut de gamme et économe, Pierre Pavy et Jeando Gianno proposent des huîtres. Choisir des petites, des "numéros 3", environ trois par personne. Les ouvrir, décoller les huîtres de la coquille, et garder le "jus".

Avec, réaliser un cabaillon : mélanger jus, vin blanc (cointreau pour le goût orangé) et jaune d'oeuf (plus des zestes d'orange pour la version agrumes). Verser la mixture dans l'huître, placer les coquillages tout en haut d'un four à haute température entre 3 et 7 minutes : c'est prêt !

L'astuce du chef : "pas besoin d'acheter les huîtres au dernier moment, ça se conserve bien une semaine au frais" !

Plat principal : suprême de volaille à la casserole, pommes vapeur

Suprême de volaille, les explications de Pierre Pavy !

Rien de tel qu'un bon suprême de volaille, morceau tendre, gourmand, et pas trop cher (6 à 7 euros le kilo maximum). À faire cuire à feu vif avec oignons, échalotes et du vin blanc. Puis retirer la viande (attention, ça cuit vite !), rajouter de la crème et du vin blanc, faire monter en température, et servir.

Quel accompagnement choisir ? Conseil de chef !

L'astuce du chef : pour l'accompagnement, un gratin dauphinois très simple est possible (pommes de terre et crème uniquement), mais le repas sera plus léger avec des pommes à la vapeur, ou rissolées !

Fromage : Saint-Marcellin, évidemment !

Pierre Pavy n'hésite pas : sur son plateau de fromage, un bon Saint-Marcellin !

On ne se refuse rien ! Fromage ET Dessert dans notre menu spécial Réveillon. Et pour un bon fromage, le Saint Marcellin c'est délicieux : à acheter chez un fromager, de préférence, il ne vous en coûtera pas plus de 3 ou 4 euros

Dessert : Bûche glacée

"Les bûches glacées de marque en grande surface sont de bonne qualité, et pas trop onéreuse". Pour éviter la pâtisserie, et de longues heures à s'acharner sur une recette complexe, une bûche glacée fera l'affaire, et elle sera même plus légère.

L'astuce du chef : "Avec un petit coulis en agrément pour changer de l'ordinaire, c'est meilleur !"

Un dessert simple : une addition pas chère !

Bilan : 10 euros par personne

"Si on arrive à 10 euros par tête pour ce repas c'est le bout du monde ! Et on aura bien mangé, sans aucun plat trop difficile à cuisiner, rien de sorcier là-dedans !"