Société

Vouneuil-sur-Vienne accueille 19 migrants mineurs de Calais

Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Poitou mercredi 2 novembre 2016 à 21:08

Les migrants mineurs sont accueillis dans ce centre village vacances de Vouneuil-sur-Vienne
Les migrants mineurs sont accueillis dans ce centre village vacances de Vouneuil-sur-Vienne © Radio France - Yassine Khelfa

Des adolescents venus principalement d'Ethiopie sont arrivés dans la Vienne ce mercredi soir. Ces demandeurs d'asile viennent du camp de Calais et font escale dans le département en attendant l'instruction de leur dossier par les autorités britanniques et un possible départ outre-Manche.

Deux jours après le démantèlement de la jungle, ce sont les derniers migrants mineurs à quitter le camp de Calais. Ces jeunes font partie des 1600 mineurs isolés regroupés à Calais et repartis mercredi dans les 60 centres d'accueil et d'orientation pour mineurs isolés en France. Il s'agit de 19 adolescents qui ont fui l'Éthiopie. Ils ne parlent pas un mot de français, très peu l'anglais. Leur langue maternelle : l'oromo est leur seul moyen de communication avec les associations et les autorités. Ils sont arrivés dans la Vienne vers 19 heures et vont donc passer leur première nuit dans le département à Vouneuil-sur-Vienne, une commune de 2000 habitants.

En attendant la Grande-Bretagne ?

Ils resteront dans la Vienne le temps de l'instruction par les autorités britanniques de leur demande d'immigration au Royaume-Uni. D'après le sous-préfet de Châtellerault, il faudra compter environ deux semaines. Si leur demande n'est pas reçue, ils seront accompagnés par l'État français mais réorientés vers d'autres centres d'accueil.

Un accompagnement plus particulier

Les accueillir signifie les accompagner de manière plus permanente que les migrants majeurs. L'association Audacia s'occupe des migrants sur le département et son président, Christian Martin parle d'un "suivi permanent". Sept bénévoles les encadreront au quotidien y compris sur le plan psychologique.

Dans les prochains jours, au programme : repos, check-up médical, activités sportives, cours de français et bien sur la réalisation du dossier administratif pour la Grande-Bretagne.