Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Vous m'écrasez si vous voulez mais vous ne rentrez pas" la colère d'un élu tourangeau face aux gens du voyage

-
Par , , France Bleu Touraine

Le maire de Crouzilles, au sud de l'Indre-et-Loire, dit son exaspération après l'installation ce mardi 11 août d'une vingtaine de caravanes de gens du voyage sur le stade de sa commune. Ils venaient de se faire expulser quelques heures avant d'un autre terrain, tout près à l'île Bouchard.

Campement de gens du voyage en Touraine (illustration)
Campement de gens du voyage en Touraine (illustration) © Radio France - Jean Lebret

La colère d'un élu tourangeau, excédé par les gens du voyage. Ce mardi 11 août, une vingtaine de caravanes sont expulsées d'un terrain communal de l'île Bouchard mais aussitôt parti, le convoi s'arrête quelques kilomètres plus loin à Crouzilles. Les voyant arriver, le maire, Daniel Brisseau a tenté de s'interposer pour les empêcher de s'installer de force sur le stade de la commune. 

"Il y avait une première caravane qui était devant la chaîne cadenassée qui donne accès au stade de foot. Je leur demande de ne pas rentrer et évidemment, ils ne tiennent pas compte de mon appel" raconte le maire qui va plus loin pour tenter de les arrêter

"Je leur fais signe d'arrêter et je me couche par terre pour leur dire : "maintenant vous m'écrasez si vous voulez mais vous ne rentrez pas" ... ensuite ils sont venus à trois et ils m'ont tiré pour pouvoir rentrer tranquillement sur le stade de foot" dit-il, d'autant plus désemparé que le stade communal venait d'être refait, "autant dire qu'il va être complètement abîmé à la fin de la semaine" prévoit Daniel Brisseau. 

C'est une semaine d'horreur qui se prépare

"Les gendarmes sont arrivés et puis on constate qu'ils sont là et on ne peut rien faire" déplore le maire qui se prépare à voir "des branchements, des désagréments, des chiens qui vont aboyer toute la nuit" mais aussi "des habitants excédés par ce comportement. C'est une semaine d'horreur qui se prépare."

Il a demandé à la Préfecture un arrêté d'expulsion sans trop y croire. En parallèle, des discussions sont en cours avec le pasteur de cette communauté évangéliste pour tenter d'obtenir un accord à l'amiable. Les gens du voyage s'engageraient à quitter les lieux ce dimanche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess