Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

"Vous pouvez mettre la sirène ?" : à Metz, des enfants de quartiers populaires rencontrent la police

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Planète aventure organisait ce weekend une découverte des métiers de pompier, policier ou secouriste sur les quais de la Moselle à Metz, pour des jeunes de quartiers populaires de la ville qui ne partent pas en vacances.

Des collégiens de Vallières avec Christophe, motocycliste de la police nationale
Des collégiens de Vallières avec Christophe, motocycliste de la police nationale © Radio France - Marc Bertrand

Accoudé à une voiture de patrouille, Tejdine, 13 ans, fait un peu la tête : "Qu'est-ce que je vais faire à parler avec la police ? Je ne veux pas devenir policier moi", ronchonne-t-il. Venu avec des camarades des Sablons, et le CMSEA, le Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance, ils font partie de la petite centaine d'enfants invités ce samedi à participer à des activités avec la police, les pompiers, la sécurité civile ou encore les associations sportives de Metz.

La moto, atout séduction de la police nationale

L'événement est organisé pour la troisième année consécutive par Planète aventure, qui propose des stage découverte avec les enfants. Pour la police, c'est l'occasion d'aborder les jeunes de quartiers populaires d'une façon différente que lors des patrouilles. Et de montrer ses atouts séduction : gilet pare-balles, casque de maintien de l'ordre et menottes, les enfants ont pu tout essayer, et poser des questions aux fonctionnaires de police. 

Dans la voiture de police secours.
Dans la voiture de police secours. © Radio France - Marc Bertrand

Des questions sur les vidéos de violences policières qui circulent sur les réseaux sociaux par exemple : "Souvent, je n'essaie pas de remettre en question frontalement leur vision de la police", explique Céline, brigadier-chef habituée des interventions dans les écoles : "Mais rien que le fait de discuter, ils changent de point de vue sur nous, et à la fin ils ont complètement oublié leurs a priori", assure-t-elle.

"Les enfants ont plein de questions"

Mais ce qui fait chavirer les coeurs tous les enfants, c'est la moto de la police. Christophe le sait. Motocycliste de la police nationale, il joue du gyrophare sur sa BMW, "1200 cm cubes, on a aussi des Yamaha", décline-t-il auprès de gamins béas : "Les équipages de motards, c'est impressionnant à voir passer, surtout qu'on fait souvent des escortes à grande vitesse pour les opérations de secours urgentes, c'est sûr que c'est plus entraînant qu'un Kangoo de police secours", explique le motard. 

A l'arrière, l'éducatrice, Marie-Claire, apprécie : "Les enfants ont plein de questions, ils sont super intéressés", sourit-elle, avant d'ajouter : "Je suis sûr que les policiers aussi, ils apprennent beaucoup avec ces échanges"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess