Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Vous pouvez venir passer une nuit en Andorre" confirme le chef du gouvernement Xavier Espot

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu Roussillon
L'Hospitalet-prés-l'Andorre

On peut franchir la frontière entre la France et l'Andorre. Le chef du gouvernement le confirme sur France Bleu. Il revient également sur la fermeture coordonnée en France et Andorre des pistes de ski.

Le chef du gouvernement andorran Xavier Espot
Le chef du gouvernement andorran Xavier Espot © Maxppp - .

On ne peut toujours pas aller faire ses courses en Espagne, mais en revanche, en Andorre, c’est possible. Les barrières sont levées depuis le déconfinement en France du 15 décembre comme le confirme le chef du gouvernement andorran, Xavier Espot, ce mercredi matin sur France Bleu Occitanie : " c’est le cas depuis une semaine. C’est lié à une décision du gouvernement français de déroger à la limitation de 20 kilomètres pour les gens d’Ariège et des Pyrénées-Orientales pour qui il était possible de venir en Andorre pour venir faire des achats depuis le 5 décembre. Et depuis hier, le 15 décembre, c’est le cas de tous les citoyens."

La règle valable pour Andorre est donc différente de celle en place pour l’Espagne dit Xavier Espot. "Andorre est un pays, et l’Espagne en est un autre. La Catalogne n’a pas levé son confinement. Donc l’Andorre le permet, et pas l’Espagne."  

Quelques hôtels ouverts 

Et un petit voyage en Andorre, vous permettra de vivre un peu plus légèrement et en tout cas sans confinement. "La France permet de rester en Andorre, pour autant vous devez respecter le couvre-feu en France. Mais ceux qui veulent dormir en Andorre le peuvent. Il n’y a pas de couvre-feu. Quelques hôtels sont ouverts, pas tous encore. Les restaurants sont ouverts jusqu’à minuit. Les bars sont-eux ouverts dans la journée." 

Une réouverture progressive depuis un mois parce que la situation est meilleure en Andorre. "Nous avons été très restrictifs au début de la deuxième vague : fermeture des bars et réunions familiales limitées à quatre personnes. Mais la société andorrane est très petite. Nous sommes un pays de 70.000 habitants très homogène et de ce point de vue, les gens sont hautement civiques et responsables." 

Quant au dossier des pistes de ski fermées, le chef du gouvernement andorran explique comment cette décision s’est prise de manière coordonnée avec la France : "nous voulons être solidaires. C’est une question de loyauté. C’est une question de bon voisinage. C’est une décision que l’Italie, l’Allemagne ont pris aussi. Au moins jusqu’au début janvier, nos stations de ski resteront fermées. C’est une bonne décision sur le plan sanitaire mais aussi sur le plan du bon voisinage et de la loyauté".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess