Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Voyage annulé à cause du coronavirus : un remboursement sous forme de bon d'achat

-
Par , France Bleu Paris
France

Confinement oblige, les vacances de printemps semblent plus que compromises. Si vous avez réservé un voyage avec une agence, vous pourrez le reporter grâce à un bon d'achat. Mais un remboursement reste possible précise l'association de consommateurs CLCV.

Des voyageurs à l'aéroport Charles de Gaulle à Paris. Illustration.
Des voyageurs à l'aéroport Charles de Gaulle à Paris. Illustration. © Maxppp - Alexis Sciard

En Ile-de-France, les vacances scolaires commencent dans une dizaine de jours. Mais avec l'épidémie de coronavirus, difficile de s'imaginer bronzer sur une plage, à l'autre bout du monde. 

Le premier ministre Edouard Philippe a annoncé que les Français qui ont réservé auprès d'un voyagiste pourront reporter leur voyage grâce à un bon d'achat valable 18 mois et choisir une autre destination s'ils le souhaitent. 

Un remboursement reste possible

"Au départ, il n'était pas question d'être remboursé par _crainte de faillite des entreprises_. Mais ça n'était pas acceptable", précise Jean-Yves Mano, président de l'association de consommateurs CLCV, invité de France Bleu Paris ce mardi.

"Si les consommateurs n'ont pas pu ou eu envie de reporter le voyage dans les 18 mois, ils auront quand même droit au remboursement", assure-t-il. "Malheureusement, malgré la crise économique qui s'annonce, nous n'avons pas obtenu que les clients soient remboursés plus rapidement", précise Jean-Yves Mano.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu