Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La Carte blanche

« Vu de ma fenêtre, le confinement ça a l'air de se passer correctement »

-
Par , France Bleu Isère

La Villeneuve est un quartier. Il paraît que le confinement ça se passe très mal dans les quartiers. Qu'en est-il ? Nous avons donné Carte blanche à Alain Manac'h, habitant du quartier à Grenoble.

Le quartier de la Villeneuve à Grenoble
Le quartier de la Villeneuve à Grenoble © Maxppp - -

Alain Manac'h est habitant du quartier de la Villeneuve à Grenoble. Il est aussi engagé au sein du tissu associatif.

Le confinement depuis le quartier de la Villeneuve à Grenoble reste similaire au reste du territoire, dixit Alain Manac'h

Tiens, c'est bizarre. Pourquoi on me demande de confirmer ou d’infirmer le fait que dans les quartiers populaires la vie de confinement n'est pas respecté. Vu de ma fenêtre, ça a l'air de se passer correctement. Alors je suis sorti pour voir de plus près. Dans notre parc, j'ai vu des couples qui se promènent. Lorsqu'ils croisent d'autres personnes, ils se disent bonjour de loin. Ils papotent.

« Je me suis souvenu que notre Président de la République a parlé de guerre »

La guerre, pour moi, c'est terrible. C'est Verdun, le débarquement, la Shoah, la résistance... des millions et des millions de morts. La guerre, mais où sont les ennemis ? Il n'y a pas d'ennemi. Il y a un virus dont on essaie de se protéger. Qui sont les combattants ? Nous les avons nommés : les fameuses blouses blanches. Nous oublions ou nous le répétons pas assez souvent : nous les avions pas mal méprisés. Et ils sont en train de devenir des héros nationaux et c'est tant mieux !

"À 20 heures, le quartier enfle d'une grosse rumeur de bravos, de mercis, d'applaudissements."

Il faut dire que pas mal de ces petites mains héroïques en blouses blanches habitent chez nous. Le commerce illégal doit fonctionner aussi, certainement. Sommes-nous confinés ou assignés ? J'exagère sans doute un peu. On va dire que nous sommes « confinés à résidence », c'est un bon compromis.

Une expérience intéressante au 170 Galerie d'Arlequin

Tous les jours à 18 heures, une dame, Adeline Guéret chef de chœur, invite à chanter. Chacun se poste à sa fenêtre et nous chantons. Ça fonctionne. Certains sortent leur guitare ou un instrument de musique. A 18 heures, du 1er au 14e étage, beaucoup d'habitants ouvrent leur fenêtre et chantent. C'est très joyeux.

Corona 170 - La chanson qui lutte contre le coronavirus à La Villeneuve, à Grenoble

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu