Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Webmania veut faire la guerre aux virus informatiques à Argelès-sur-Mer

mardi 1 octobre 2013 à 12:07 Par Clément Carpentier, France Bleu

La boutique informatique Webmania à Argelès-sur-Mer lance son opération "ma ville sans virus". L'objectif est de sensibiliser le public face aux menaces informatiques. L'analyse de votre ordinateur est gratuite.

La plupart des ordianteurs ne sont pas protégés.
La plupart des ordianteurs ne sont pas protégés. © Fotolia.com

Une boutique informatique d'Argelès-sur-Mer chassent les virus informatiques. La boutique Webmania propose toute la semaine de faire analyser gratuitement son ordinateur. On parle souvent des pays qui s'espionnent mais chacun chez soi peut être espionné. Il suffit d'un virus. A l'heure du tout numérique, ils se développent à grande vitesse. Il existe des milliers voire des millions de virus aujourd'hui. La plupart du temps, ils s'installent sans que l'on s'en rend compte sur nos ordinateurs Un clic de trop et c'est tout votre ordinateur qui est infecté. Cela peut aller jusqu'à détruire votre PC.

Un manque de protection

Aujourd'hui, les trois-quart des clients de cette boutique informatique viennent pour un problème de virus. Selon les spécialistes, nos ordinateurs ne sont pas assez protégés. Le premier conseil est d'acheter une licence avec un antivirus qui coûte entre 50 et 100 euros à l'achat puis une trentaine d'euros tous les ans pour l'abonnement.

Les menaces informatiques sont de plus en plus nombreuses