Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Week-end de chassé croisé : le poste Central d'Exploitation de Chambray-les-Tours s'organise

samedi 29 juillet 2017 à 5:30 Par Clémence Gourdon Negrini, France Bleu Touraine

Le week-end du chassé-croisé entre vacanciers de juillet et d'août commence ce samedi 29 août. Et il s'annonce extrêmement difficile sur les routes. Pour réguler un tel flux de véhicules, le Poste central d'exploitation de Chambray-les-Tours jongle entre ses écrans et les appels d'alerte.

Les superviseurs du PC sécurité surveillent les routes grâce à une vingtaine d'écrans en direct
Les superviseurs du PC sécurité surveillent les routes grâce à une vingtaine d'écrans en direct © Radio France - Clémence Gourdon Negrini

Ce week-end, juillettistes et aoûtiens se croisent sur les routes. Les automobilistes rencontrent donc de nombreuses difficultés. Pour fluidifier le tout et dépanner les usagers de l'autoroute en difficulté, le Poste central d'exploitation de Chambray-les-Tours a les yeux sur toutes les portions d'autoroute.

Au PC sécurité, Pascal reçoit de nombreux appels. De la part d'automobilistes depuis les bornes placées tous les 2 kilomètres sur l'autoroute, mais aussi de la gendarmerie ou des agents sur le terrain. En ce week-end de chassé croisé, il y a tellement d'embouteillages que les appels concernent principalement des petits accrochages et des pannes.

Dans le même temps, la vingtaine d'écrans placés en face de lui clignote. C'est là qu'il peut constater l'ampleur des embouteillages qu'il signale ensuite afin de mettre à jour les nombreux panneaux qui surplombent l'autoroute. "'Bouchon à 2 kilomètres, restez vigilants !", le message s'affiche immédiatement après que Pascal ait signalé un ralentissement sec.

Sur ces panneaux on lit souvent des messages de prudence vis à vis des agents d'autoroute. Les fameux gilets jaunes. Ce week-end ils seront encore plus nombreux qu'à l'habitude et s'attendent, sur la seule traversée de Tours, à voir passer 151.000 véhicules samedi, 120.000 dimanche.