Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Welcome... ou quand des Cherbourgeois ouvrent leur foyer aux demandeurs d'asile

-
Par , France Bleu Cotentin

Depuis quatre ans, l'antenne cherbourgeoise de l'association Welcome réunit une 15e de familles. Elles accueillent des demandeurs d'asile que l'Etat ne parvient pas à prendre en charge. L'association est à la recherche de nouveaux bénévoles.

© Radio France - Benoît Martin

"C'est en assistant à une conférence en présence d'un couple parisien qui témoignait de l'accueil de migrants, il y a quatre ans, que nous avons décidé de franchir le pas." Marie-Christine et Alain habitent sur les hauteurs de Cherbourg. Une grande maison, des enfants qui ont quitté le foyer, bref de la place... dans leur logement, et dans leurs coeurs. "On voyait dans l'actualité les migrants arriver à nos portes et on se demandait comment les aider à notre petite échelle. Alors on s'est dit pourquoi pas essayer de les accueillir: risquons cette aventure", se rappelle Marie-Christine.

Pallier les manquements de l'Etat

Depuis le couple a accueilli plusieurs migrants demandeurs d'asile. Normalement ce statut donne droit à un logement assuré par l'Etat. Mais trop souvent, les autorités n'ont pas de solution. C'est là que les familles adhérentes à l'association Welcome entrent en scène. "L'accueil ne dure pas plus d'un mois et demi dans la même famille, mais peut se poursuivre dans plusieurs foyers jusqu'à 8 mois" précise Jean-Luc Varenne, responsable de l'antenne cherbourgeoise de l'association. Les familles bénévoles assurent le gîte. Pour le reste, les accueillis prennent la plupart de leurs repas à l'extérieur, notamment au sein de l'association la Chaudrée pour les dîners. Leurs journées sont rythmées par les différentes démarches à accomplir auprès de l'administration, et par les cours d'alphabétisation assurés par l'association Itinérance. A tout moment, les demandeurs d'asile peuvent se voir proposer une place en CADA (centre d'accueil des demandeurs d'asile). Ils quittent alors les familles, mais le départ est bien souvent douloureux. 

Welcome cherche de nouvelles familles d'accueil

"La relation qui se noue est intense. Ca dépend des personnalités, mais on reste en contact avec beaucoup d'entre eux", souligne Marie-Christine. Et son mari, Alain, de renchérir : "Ce sont des gens qui ont fui leur pays, qui ont été en danger de mort, donc de les voir se reconstruire au contact de notre famille, c'est très gratifiant. De voir qu'on contribue à leur donner un peu de bonheur, ça rend heureux, tout simplement".

L'association Welcome cherche aujourd'hui de nouvelles familles du Cotentin qui seraient volontaires pour ouvrir leurs foyers. Comme chaque année, elle prévoit une journée de rencontres entre bénévoles au mois de septembre. L'occasion pour ceux qui seraient intéressés, de venir échanger avec les membres du réseau. 

Pour rentrer en contact avec le réseau Welcome : welcome.cherbourg@jrsfrance.org

Welcome : témoignage sur une formule qui marche