Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Woippy : des experts chassent les poubelles sauvages

mercredi 26 septembre 2018 à 8:42 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Gare aux pollueurs ! Depuis le mois de mai, la mairie de Woippy a mis en place une brigade spécialement chargée de traquer les dépôts de déchets sauvages. Le dispositif va être étendu le mois prochain à l'ensemble de la commune.

Deux agents de la police municipale de Woippy traquent les dépôts de poubelles sauvages
Deux agents de la police municipale de Woippy traquent les dépôts de poubelles sauvages © Maxppp - Arnaud Beinat

Woippy, France

A Woippy, l'abandon dans la nature de poubelles ou de déchets en tout genre est devenu un sport national. La mairie estime à 250 tonnes par an la quantité de ces poubelles jetées en dehors des circuits habituels de ramassage et de traitement.

Enquêtes de terrain 

Pour mettre fin à ces pratiques, le maire Cédric Gouth a mis sur pied une brigade de deux agents municipaux, chargés de traquer les pollueurs. "Cela peut aller des sacs poubelles d'ordures ménagères, à des déchets plus toxiques comme de l'amiante" constate l'élu, invité ce mercredi de France Bleu Lorraine. Et pour retrouver les propriétaires indélicats, les agents mènent une véritable enquête, avec l'appui de la vidéosurveillance. Il peuvent aller jusqu’à ouvrir les sacs pour trouver des indices. 

Une fois retrouvés et confrontés aux preuves, les contrevenants se voient proposer une transaction pouvant aller de 40 euros à 90 euros, en fonction du type de déchets abandonnés. "Depuis mai, nous avons pu récupérer jusqu'à 50% des sommes estimées" compte Cédric Gouth, qui ne veut pas en rester la. Jusque la limité à Woippy village, la surveillance va s'étendre à l'ensemble de la commune dès le 1er octobre prochain. 

Cédric Gouth, maire de Woippy