Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pour organiser sa "Pyramide de chaussures", Handicap International recherche encore des bénévoles

-
Par , France Bleu Paris

Pour la 25e année consécutive, Handicap International organise sa "Pyramide de chaussures" le 28 septembre place de la République à Paris. L'occasion de venir déposer une paire de chaussures en soutien aux victimes de bombardements partout dans le monde. L'ONG recherche encore des bénévoles.

Mélanie Grospeaud est chef de projet sur la mobilisation autour des événements solidaires, elle lance un appel pour trouver des bénévoles avant l'événement du 28 septembre.
Mélanie Grospeaud est chef de projet sur la mobilisation autour des événements solidaires, elle lance un appel pour trouver des bénévoles avant l'événement du 28 septembre. © Radio France - Kathleen Comte

Paris, France

Et si vous jetiez une vieille paire de chaussures tout en faisant un acte militant ?  C'est possible. Le 28 septembre à Paris (mais pas que, dans 13 autres villes aussi dont Lyon par exemple) Handicap International organise pour la 25e fois sa pyramide de chaussures. Place de la République, tout le monde est invité à venir déposer une paire de chaussures. Le but ? Protester contre les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions qui tuent chaque jour environ 60 personnes dans le monde (soit une toutes les 24 minutes). 

Il manque encore une centaine de bénévoles

Mais pour que l'événement se passe au mieux, l'association cherche encore des bénévoles, comme l'explique Mélanie Grospeaud, chef de projet sur la mobilisation autour des événements sportifs et solidaires en Ile-de-France pour Handicap International et chef de projet sur la mobilisation du réseau de bénévoles : "On attend en tout 150 bénévoles. _Il nous en manque encore une petite centaine_. Donc on compte sur la mobilisation des gens. Le rôle des bénévoles c'est d'animer les stands, d'aller vers le public pour faire signer les pétitions et de demander des dons par SMS. Ils sont là pour faire vivre la pyramide à nos côtés et c'est vraiment une expérience exceptionnelle et conviviale. Les bénévoles peuvent être disponibles toute la journée - le village est ouvert de 10h à 19h - ou seulement sur des créneaux horaires car le simple fait de passer nous rend un grand service. On attend une belle mobilisation."

Si vous souhaitez donc devenir bénévole, il suffit d'écrire à l'adresse suivante : g.maghmud@hi.org. Pour l'instant, il n'y a pas de limite de temps pour s'inscrire mais le plus tôt est le mieux.

Pourquoi une pyramide ?

Le 28 septembre, le public n'a qu'à venir déposer une paire de chaussures sur la pyramide en signe d'indignation face à l'utilisation de ces armes. Pour Mélanie Grospeaud, "la pyramide c'est aussi le signe de la reconstruction. Et Handicap International oeuvre pour cette reconstruction là."

La pyramide de chaussures est présente toute la journée et à l'issue de cette journée, l'association "Le Relais" viendra récupérer les chaussures pour les recycler et les redistribuer à des personnes qui sont dans le besoin.

"Home after war"

Le 28 septembre plusieurs activités sont prévues place de la République pour sensibiliser le grand public aux combats de l'ONG. Il y aura notamment une immersion en réalité virtuelle dans une maison bombardée à Falloujah en Irak. Cette activité s'appelle "Home after war" ("Ma maison après la guerre"). Une expérience d'une vingtaine de minutes qui risque de ne pas laisser indifférent. Les curieux pourront également assister à une démonstration de déminage avec un expert.

Plusieurs traités déjà signés

La lutte contre les mines antipersonnel a fait l'objet d'un traité en 1997 : le traité d'Ottawa. Un traité pour lequel Handicap International a été co-prix Nobel de la paix. L'ONG a ensuite œuvré contre les armes à sous-munitions. Là encore un traité a été signé : le traité d'Oslo en 2008. Depuis plusieurs années maintenant, Handicap International et 19 autres ONG luttent contre l'utilisation d'armes explosives en zone peuplée partout dans le monde. 

Lors de la Pyramide des chaussures, Handicap International espère donc aussi obtenir des signatures. Une pétition circule en effet pour faire pression sur les Etats afin qu'ils s'engagent à signer une déclaration politique internationale visant à mieux protéger les civils. Le but étant de réunir au moins un million de signatures avant mars 2020, date à laquelle Handicap International et plusieurs Etats se réuniront à Dublin. 

Choix de la station

France Bleu