Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un gymnase de Metz occupé par des demandeurs d'asile

mercredi 20 décembre 2017 à 19:51 - Mis à jour le mercredi 20 décembre 2017 à 23:03 Par Cédric Lang-Roth , France Bleu Lorraine Nord

Aidés par des militants associatifs, une dizaine de demandeurs d'asile sans hébergement, ont installé mercredi soir, leurs affaires dans un vestiaire du gymnase du Luxembourg à Metz. Ils ont finalement pu être relogés pour la nuit.

Les demandeurs d'asile ont installé, mercredi soir, leurs affaires dans un vestiaire du gymnase du Luxembourg à Metz
Les demandeurs d'asile ont installé, mercredi soir, leurs affaires dans un vestiaire du gymnase du Luxembourg à Metz © Radio France - Cédric Lang-Roth

Metz, France

Plus d'une dizaine de demandeurs d'asiles ont investi, avec l'aide de militants membres du Collectif mosellan de lutte contre la misère, les vestiaires du gymnase du Luxembourg, à Metz, mercredi soir.  

Originaires des Balkans et de Côte d'Ivoire, ils étaient à la rue depuis plusieurs jours. Parmi eux, une femme enceinte qui a dû être hospitalisée dans la nuit de mardi a mercredi et qui a perdu son bébé. 

Des policiers étaient présents, n'ont pas empêché l'installation mais ont procédé à des contrôles d'identité. Sur place également, un représentant de la Préfecture de Moselle, qui n'a pas souhaité faire de commentaire sur cette situation. 

Le maire de Metz s'est également déplacé dans la soirée sur les lieux. Tous les demandeurs d'asile ont finalement pu être relogés dans des structures d'hébergement d'urgence sans avoir à passer la nuit dans le gymnase.

Ce n'est pas la première fois que le Collectif mosellan de lutte contre la misère mène une telle action pour mettre à l'abris des demandeurs d'asile à Metz qui ne trouvent pas de structure d’accueil auprès des services de l'Etat. 800 personnes ont été évacuées du camp de Blida, le mois dernier.