Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉOS - Yannick Noah joue au tennis avec de jeunes Girondins

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Le vainqueur de Roland Garros en 1983 était à Mérignac et à Bordeaux ce 1er mai pour inaugurer les deux nouveaux sites de son association Fête le Mur. Créée il y a vingt ans, elle promeut l'intégration sociale des jeunes par le tennis dans les quartiers prioritaires.

Comme Maëva, 200 enfants adhèrent à l'association en Gironde.
Comme Maëva, 200 enfants adhèrent à l'association en Gironde. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Bordeaux, France

Taper des balles avec la star du tennis français des années 1980, c'est le rêve qu'ont pu réaliser ce mercredi des jeunes en Gironde. Yannick Noah, vainqueur de Roland Garros en 1983, trois fois vainqueur de la Coupe Davis comme capitaine, a passé la journée à jouer avec des enfants de Mérignac et Bordeaux, dans le cadre de son association, Fête le mur. Créée il y a vingt ans, elle vise à favoriser l'intégration sociale des enfants grâce au tennis dans les quartiers prioritaires.

En Gironde l'association est présente à Pessac depuis 2011, Merignac depuis trois ans et à Bordeaux depuis un an et demi, dans le quartier des Aubiers : "Cela permet aux gamins de sortir de leur quotidien grâce à la raquette, explique Yannick Noah. Quand j'étais petit au Cameroun j'ai rencontré mon héros, Arthur Ashe, champion américain qui a remporté Wimbledon. Il avait une association aux Etats-Unis pour faire jouer les jeunes dans les cités et je me suis dit que c'était une très bonne idée, j'arrive à un âge où il faut partager, et transmettre sa passion."

Yannick Noah, fondateur de Fête le mur

Un jeune de Pessac devenu arbitre et entraîneur

En Gironde 200 enfants adhèrent à l'association. Parmi eux, Suat Uslu, 19 ans. Il a commencé à jouer quand il avait 10 ans, à Pessac. Au fil des années, il est passé d'élève à prof. Il a passé différents diplômes pour devenir arbitre et entraîneur et aujourd'hui, il donne des cours bénévolement aux plus petits. Ce qu'il veut, c'est transmettre ce que Fête le mur lui a apporté : "Je veux aider d'autres enfants pour qu'ils puissent réussir. Quand on grandit dans un quartier on est plus attirés par sortir, faire de la moto ou du foot. Depuis que le tennis est arrivé ça permet à tout le monde de changer, faire du tennis, voyager partout en France et même jusqu'à La Réunion !"

Suat Uslu : le jeune de Pessac devenu arbitre et entraîneur

En France depuis sa création Fête le mur a initié 30.000 jeunes au tennis, dans douze régions. L'adhésion à l'année ne coûte que dix euros et le matériel est prêté aux enfants pour permettre à tout le monde de s'initier à ce sport.

ECOUTEZ - Le reportage France Bleu Gironde