Société

Yonne : 25 migrants sont arrivés à Jaulges

Par Benoît Jacobo, France Bleu Auxerre mardi 8 novembre 2016 à 16:32

25 migrants en provenance de Paris sont arrivés à Jaulges (photo d'illustration)
25 migrants en provenance de Paris sont arrivés à Jaulges (photo d'illustration) © Radio France - Maxppp

Vingt-cinq migrants en provenance de Paris sont accueillis depuis mardi sur l'ancienne base militaire de Jaulges. Le centre est géré par la Croix-Rouge.

Ils avaient fui Calais avant le démantèlement de la "jungle", puis avaient trouvé refuge dans un campement établi aux alentours de la station de métro Stalingrad, à Paris. Avant d'être à nouveau délogés. 25 migrants en provenance de Paris sont arrivés ce mardi 8 novembre au Centre d'Accueil et d'Orientation (CAO) établi sur l'ancienne base militaire de Jaulges, près de Saint-Florentin.

Devoir de solidarité nationale

La préfecture de l'Yonne fait savoir que l'ancien terrain militaire de Jaulges, propriété de l’État, "a vocation tout d'abord à accueillir temporairement ces personnes en grande précarité. L'objectif est de leur offrir une mise à l'abri digne et adaptée, un moment de répit pour réfléchir à la suite de leur parcours migratoire. C'est un devoir de solidarité nationale". Les 25 migrants bénéficient d'un accompagnement sanitaire, social et administratif, sous la houlette de la Croix-Rouge de l'Yonne. Certains, en fonction de leur situation, seront réorientés dans des dispositifs d'hébergement pour demandeurs d'asile ; d'autres devront quitter le territoire français.

Banderole hostile à l'arrivée des migrants

L'annonce de la venue des migrants avait déjà créé des remous à Jaulges, commune de 494 habitants. Une banderole hostile à leur arrivée avait été déployée dans le village. Le maire, Alain Lagarenne, a tenu à écrire à ses concitoyens pour les rassurer : "tout le monde pouvait imaginer n'importe quoi. Certains pensaient que nous allions devenir un lieu de passage. Je leur ai dit que nous étions à leur écoute, et que les associations pourront, si elles le souhaitent, avoir des contacts avec la Croix-Rouge. Pour faire en sorte que la vie des migrants soit améliorée par ce contact avec la population, si nécessaire".

Le maire de Jaulges, Alain Lagarenne

Depuis novembre 2015, plus de 6000 personnes en provenance de Calais ont été accueillis dans des CAO en France. 45 migrants sont hébergés à Villeblevin, dans le nord de l'Yonne, depuis la fin du mois d'octobre.

Jaulges, dans l'Yonne - Radio France
Jaulges, dans l'Yonne © Radio France - Denis Souilla
  - Visactu
© Visactu -