Société

Yonne : un médecin de Sens part au Népal pour secourir les victimes du séisme

Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre lundi 27 avril 2015 à 12:29

Une maison effondrée à Bhaktapur, après le tremblement de terre de 7,9 qui a touché le Népal le 25 avril.
Une maison effondrée à Bhaktapur, après le tremblement de terre de 7,9 qui a touché le Népal le 25 avril. © Maxppp

Le docteur Jean-Damien Antoine, membre de SOS médecins à Sens (Yonne), doit partir ce mardi pour le Népal dans l'avion du gouvernement. La mission est organisée avec Secouristes sans frontières. Le Népal a été frappé par un violent séisme de magnitude 7,9 samedi et des répliques ont de nouveau secoué le pays. Les chiffres font état ce lundi soir d'au moins 4.000 morts et 7.500 blessés

Le docteur Jean-Damien Antoine, membre de SOS médecins à Sens (Yonne), doit partir ce mardi pour le Népal dans l'avion affréte par le gouvernement français. La mission est organisée avec Secouristes Sans Frontières. Le Népal a été frappé par un violent séisme de magnitude 7,9 samedi, et des répliques, dont une de 6,7, ont de nouveau secoué le pays dans la nuit suivante et dimanche matin. Les chiffres font état ce lundi de 3200 victimes.

Au total, une quinzaine de personnes, dont six professionnels de santé (médecins et infirmiers) font partie de cette mission qui doit durer de dix à quinze jours.

Les soignants emportent avec eux plus d'une tonne et demi de matériel. Ils pourront notamment établir une structure médicale avancée (tentes avec civières et un échographe). L'objectif est de prendre en charge des blessés légers (plaies, infections, fractures...) liés au séisme qui a frappé le petit pays hilmalayen samedi. Les secouristes de l'équipe pourront être amenés à effectuer des recherches de survivants.

Pour le docteur Jean-Damien Antoine, cette mission humanitaire, c'est une première. Il s'est décidé à partir dimanche soir, pour un départ le lendemain. Tout s'est organisé très vite, la destination n'est d'ailleurs même pas encore certaine.

Les besoins médicaux sont essentiellement des plaies et des fractures.

SOS médecins intervient régulièrement dans des zones d'urgence médicale. Cette mission a pu être montée en 48 heures grâce la branche humanitaire de l'association qui a plusieurs tonnes de matériel à sa disposition. Son coordonnateur travaille aussi à Sens pour SOS médecins. Emmanuel Barra estime que la mission devrait s'installer en dehors de la capitale Katmandou

itw Népal, Emmanuel Barra

Le séisme du 25 avril 2015 au Népal. - Aucun(e)
Le séisme du 25 avril 2015 au Népal.

 

Le Népal. - Aucun(e)
Le Népal.