Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Yvelines : à Achères, la Ville lance une campagne choc pour lutter contre les noyades

-
Par , France Bleu Paris

Pour lutter contre les noyades dans les Yvelines pendant la période estivale, la mairie d'Achères a lancé une campagne choc. Le but : sensibiliser les baigneurs notamment à l'étang des Bauches où cette activité est interdite.

La Ville lance une campagne choc pour lutter contre la baignade interdite dans l'étang, où plusieurs personnes se sont déjà noyées par le passé.
La Ville lance une campagne choc pour lutter contre la baignade interdite dans l'étang, où plusieurs personnes se sont déjà noyées par le passé. © Radio France - BELPRESS/MAXPPP

Achères, France

La Ville d'Achères dans les Yvelines se mobilise pour lutter contre les noyades et lance une campagne choc. Sur le site de la mairie, on trouve sur la page d'accueil la campagne de prévention intitulée "Etang des bauches : baignade interdite". En-dessous, on découvre une photo qui interpelle : celle d'une main flottant à la surface de l'eau, tandis que la personne est en train de se noyer.  Et ces mots en-dessous : "Déjà trop de noyés !"

Sur son site, la mairie ajoute également que "durant l'été, il est tentant de se baigner dans un des étangs de la Ville, notamment l'étang des Bauches." Pourtant, la baignade sur place est interdite et ce pour plusieurs raisons : "absence de surveillance", "qualité de l'eau pouvant être dangereuse dû à la présence de cyanobactéries", "risque de noyade suite à un malaise (fatigue, consommation d'alcool, hydrocution...). 

Les affiches ont été collées un peu partout en ville

Contacté par France Bleu Paris, Marc Honoré, le maire d'Achères, avoue s'être inspiré des campagnes de lutte contre le tabac et les accidents de la route pour ses affiches. Et même s'il sait que ce ne sera pas suffisant, il essaye : "On a décidé d'essayer de mettre un peu le paquet et d'attirer l'attention sur le fait que c'est un endroit dangereux à la baignade. On a donc voulu être plus percutant sur la communication. On ne sait pas l'effet que ça aura mais c'est une campagne choc qu'on a décidé d'afficher dans tous les lieux publics à Achères : mairie, centres aérés, gare... Pourquoi ? Et bien parce qu'il y a beaucoup de jeunes qui viennent en groupes d'Argenteuil, de Nanterre etc. Ils viennent se baigner par ces temps de canicule. On ne peut pas continuer à avoir des morts tous les ans sans continuer à agir."

Pour rappel, le 29 juin dernier, un jeune homme de 21 ans est mort noyé à l'étang des Bauches. Les plongeurs des pompiers ont récupéré le corps de la victime dans l'étang en fin de journée. La victime est décédée sur place. Autre mort au même endroit en 2014 et deux autres en 2013. Depuis 2013, ce sont donc cinq personnes qui ont perdu la vie à l'étang des Bauches.

Depuis le début de la période estivale, en Ile-de-France, on déplore au moins huit morts par noyade.