Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yvelines : grâce à un contrôle routier, une fête clandestine est découverte par les gendarmes

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Une fête clandestine a rassemblé, dans la nuit de mercredi à jeudi, une trentaine de personnes dans une maison louée sur Internet à Bonnières-sur-Seine (Yvelines), a appris franceinfo par la gendarmerie ce jeudi matin. La fête a été découverte grâce à un contrôle routier.

les gendarmes mettent fin à une fête clandestine dans les Yvelines
les gendarmes mettent fin à une fête clandestine dans les Yvelines © Radio France - Sophie Glotin

Un contrôle routier a permis aux gendarmes de mettre fin à une fête clandestine dans la nuit de mercredi à jeudi à Bonnières-sur-Seine (Yvelines). Cette fête rassemblait une trentaine de personnes dans une maison louée pour l’occasion sur Internet a appris franceinfo par la gendarmerie ce jeudi matin.

Dans la nuit vers 1h30 du matin le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Mantes-la-Jolie se positionne à Rolleboise, à 10 kilomètres à l’ouest de Mantes-La-Jolie. Les gendarmes font des contrôles. 

Deux personnes sont verbalisées pour non respect des gestes sanitaires. Elles  finissent par avouer aux gendarmes qu’elles se rendent à une fête à cinq kilomètres  de là.

Les gendarmes vont à l'adresse indiquée. Quatorze voitures se trouvent sur le parking de la maison où une trentaine de personnes font la fête.

Les gendarmes arrêtent tout. Les participants s'en vont calmement. Les organisateurs n’ont pas été identifiés.    

La maison n'est pas inconnue des forces de l'ordre. Le 28 mars 2021, il y avait déjà eu une fête dans cette habitation louée à des particuliers sur Internet.

La brigade de gendarmerie de Bonnières-sur-Seine est chargée l’enquête.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess