Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Yvetot : après l'effondrement d'un balcon, les voisins dénoncent l'inaction du bailleur social

jeudi 17 mai 2018 à 6:05 Par Valentine Joubin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Cinq jours après l'effondrement d'un balcon à Yvetot, en Seine-Maritime, certains voisins dénoncent le manque d'entretien de la part du bailleur social. Des fissures qui n'auraient pas été comblées, notamment. Une expertise rendra ses conclusions d'ici la fin du mois de mai.

Des locataires et des voisins de la résidence Oslo 2, Yvetot, l'immeuble mitoyen de celui où un balcon s'est effondré samedi 12 mai.
Des locataires et des voisins de la résidence Oslo 2, Yvetot, l'immeuble mitoyen de celui où un balcon s'est effondré samedi 12 mai. © Radio France - Valentine Joubin

Yvetot, France

Cinq jours après l'effondrement d'un balcon, rue d'Arques à Yvetot, et la chute de trois jeunes dont un a été grièvement blessé, certains habitants s'interrogent sur l'entretien des bâtiments. Le bailleur social, Logéal, a-t-il réalisé tous les travaux nécessaires sur cet immeuble datant de 1961? Non, affirment deux locataires qui disent avoir alerté depuis longtemps sur la formation de fissures sur leur balcon.

Il y a aussi la balustrade qui bouge, Nadia, locataire 

Tous les balcons de la résidence Oslo II, rue d'arques à Yvetot, sont condamnés afin d'être expertisés, mais à travers la vitre, Nadia, qui habite au troisième étage nous montre un long sillon sur la dalle en béton, "une très grosse faille qui fait toute la largeur. Il y a aussi la balustrade qui bouge". Cette locataire qui habite l'immeuble mitoyen de celui où a eu lieu l'accident (Oslo I), samedi 12 mai, dit avoir alerté le bailleur social, Logéal, depuis plus d'un an, "Un responsable du patrimoine est venu mais il a dit que ce n'était pas dangereux".

Chez Patricia, locataire de l'immeuble Narvik, en face d'Oslo I et II, c'est le même constat. Une fissure sur le balcon et le sentiment de ne pas être prise au sérieux. "Ils m'ont dit que c'était juste la peinture qui avait craquelé. C'est vraiment nous prendre pour des idiots", raconte cette retraitée qui a emménagé au 1e étage il y a 14 ans.

"Une grosse fissure de la largeur du balcon", décrit Nadia locataire de la résidence Oslo 2 à Yvetot - Radio France
"Une grosse fissure de la largeur du balcon", décrit Nadia locataire de la résidence Oslo 2 à Yvetot © Radio France - Valentine Joubin

Seul un expert  peut dire si cette faille est réellement dangereuse, Logéal, le bailleur social

Logéal, le bailleur social des immeubles Oslo et Narvik dit comprendre l'inquiétude des résidents tout en mettant en doute sa légitimité. "Il peut y a avoir une faille, mais seul un expert  peut dire si cette faille est réellement dangereuse" explique Corinne Legrand, directrice commerciale de la société. Tous les balcons des trois résidences seront expertisés d'ici la fin du mois de mai. En attendant, Patricia et sa fille ont lancé une pétition sur internet pour éxiger du bailleur qu'il réalise des travaux.