Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yvré-l'Évêque : le policier municipal va être équipé d'un pistolet

-
Par , France Bleu Maine

La décision a été adoptée en conseil municipal le 13 avril dernier : le policier de la commune d'Yvré-l'Évêque va être équipé d'un pistolet vers la fin de l'année. C'est une demande qu'il a formulée afin de garantir sa sécurité au quotidien.

La demande d'arme émane directement du policier de la commune
La demande d'arme émane directement du policier de la commune © Radio France - Raphaël Cann

Le policier municipal d'Yvré-l'Évêque souhaite être équipé d'un pistolet. La décision a été adoptée en conseil municipal la semaine dernière et une demande déposée en préfecture. L'agent devrait suivre une formation réglementaire en fin d'année. Pour certains habitants, "les armes sont toujours des dangers et ne font rien de bon", d'autres reconnaissent qu'elle est nécessaire "s'il y a quelqu'un qui vient l'agresser.

Pour Frédéric, l'agent en question, c'est tout l'enjeu de cette demande : "Je ne sais jamais à qui j'ai affaire, explique-t-il. Depuis les contrôles organisés en relation avec les attestations de déplacement, il m'est arrivé de contrôler des personnes porteurs d'une fiche de recherche."

Une arme dissuasive

Gilet pare-balle sur le dos, il insiste : il n'est pas un cow-boy. "Les policiers municipaux et en général les forces de l'ordre sont munis d'une arme de dotation, c'est une demande banal à mon sens", précise l'Yvréen. 

Ce pistolet 9mm est avant tout dissuasif et ne servira qu'en cas de légitime défense dans des situations exceptionnelles selon lui. "J'ai déjà eu des mineurs à la sortie du collège, j'ai dû intervenir et découvrir qu'ils étaient porteurs d'armes, des matraques et des couteaux. Les mis-en-cause ont bien voulu être coopératif, mais voilà des situations où je n'étais pas en sécurité."

Pour la garantir, il demande surtout le recrutement d'un deuxième agent municipal, mais la proposition doit d'abord être budgétisée. L'arme, le coffre-fort et un tube pour faciliter son déchargement vont coûter entre 700 et 800 euros à la commune.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess