Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une ZAD déclarée sur le triangle de Gonesse contre le projet de gare

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un collectif citoyen déclare le triangle de Gonesse dans le Val-d'Oise "Zone À Défendre" ce dimanche : il s'oppose au projet de gare du Grand Paris, dont les travaux doivent commencer, et qui entraînerait une bétonisation "inutile" de la zone.

Les opposants au projet de gare sur le triangle de Gonesse ont déclaré le terrain Zone À Défendre ce dimanche 7 février
Les opposants au projet de gare sur le triangle de Gonesse ont déclaré le terrain Zone À Défendre ce dimanche 7 février © Radio France - Marine Chailloux

Après l'abandon d'Europacity, mégacomplexe de commerces et loisirs, c'est contre un projet de gare qu'un collectif citoyen se mobilise sur le triangle de Gonesse. Une Zone À Défendre vient d'être déclarée. Une dizaine de personnes s'est installée sur place dès la nuit de samedi à dimanche, une quarantaine occupait les lieux ce dimanche après-midi. Des tentes ont été installées, ainsi que l'eau et l'électricité. 

Plus de 8.500 personnes dont plusieurs élus locaux ont déjà signé le "Serment du Triangle", une pétition en ligne, pour préserver ces 110 hectares de terres agricoles sur lesquelles les travaux de la gare de la future ligne 17 du métro doivent commencer. 110 hectares sont concernés.

Une gare jugée inutile

"La Société du Grand Paris veut bétonner à tout prix en construisant une gare au milieu des champs, sans le moindre projet utile justifiant l'artificialisation définitive de terres parmi les plus fertiles d'Europe", estime le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) dans un communiqué. "Le seul but de la gare était de desservir EuropaCity, explique un de ses représentants, Bernard Loup. Elle n'a donc plus de raison d'être ! On veut bien laisser commencer les travaux pour la ligne de métro mais seulement si le Grand Paris renonce à la gare sur le triangle de Gonesse."

Le collectif milite pour le développement d'un projet qui resterait agricole sur ces terres : "le Triangle de Gonesse offre une opportunité unique pour l’Etat et pour la région Ile-de-France de proposer à la jeunesse francilienne et aux milliers de salarié.es touché.es par la pandémie l’accès à des emplois dans les filières d’avenir de l’agriculture péri-urbaine, de l’alimentation, du recyclage, de la mobilité durable, des énergies renouvelables, de l’éco-construction et de la rénovation thermique des bâtiments", conclut-il. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess