Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Zapper la messe, oublier le poulet, louper son mariage, avec une seule excuse : le changement d'heure

samedi 25 mars 2017 à 18:00 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Ce week-end, on change d'heure. Dimanche à 2 heures du matin, il sera 3 heures. On perd une heure de sommeil. C'est le traditionnel passage à l'heure d'été. L'occasion de se forger une excuse pour justifier ses retards en tout genre. Des lycéens nazairiens en parlent avec humour.

Le passage à l'heure d'été vu par Thomas, Orian, Siloe, Calvin, Maria-Inès, Camille, et Julien, élèves en terminale STMG 1 au lycée Aristide Briand de Saint-Nazaire.
Le passage à l'heure d'été vu par Thomas, Orian, Siloe, Calvin, Maria-Inès, Camille, et Julien, élèves en terminale STMG 1 au lycée Aristide Briand de Saint-Nazaire. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Ils ont de la gouaille, le sens de l'humour et une furieuse envie de rire de tout. Ces lycéens nazairiens sont élèves en terminale STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion) au lycée Aristide Briand de Saint-Nazaire. Ils sont en vadrouille dans la Cité des Ducs. Croisés sur leur temps de pause du midi, ils se plient au difficile exercice de l'improvisation. Avec succès. Le thème : le changement d'heure. Début de phrase imposé : "c'est une bonne excuse pour".

Le mieux c'est de les écouter :

"Ca me fera une absence justifiée pour la messe dimanche matin et les cours lundi".

"Une super excuse pour oublier le poulet du dimanche midi."

Et comme ils ne sont pas à un clin d'œil près, ils posent pour la photo.

Cherchez l'erreur ! Ce n'est pas faute d'avoir répété maintes fois que dimanche à 2 heures, il sera 3 heures. - Radio France
Cherchez l'erreur ! Ce n'est pas faute d'avoir répété maintes fois que dimanche à 2 heures, il sera 3 heures. © Radio France - Pascale Boucherie