Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 - Pour le préfet de Haute-Saône, "tout rassemblement de foule nécessite des précautions"

jeudi 21 juin 2018 à 12:47 Par Florian Cazzola, France Bleu Besançon

A quelques heures du deuxième match de l'équipe de France de football dans la Coupe du monde, Ziad Khoury, le "monsieur sécurité" de l'Euro 2016 est conscient du risque d'attentat. Mais le préfet de Haute-Saône ne veut pas dramatiser. Tout est mis en place pour que le "Mondial reste une fête".

Ziad Khoury, le préfet de Haute-Saône, était le Monsieur Sécurité pendant l'Euro 2016 de football en France.
Ziad Khoury, le préfet de Haute-Saône, était le Monsieur Sécurité pendant l'Euro 2016 de football en France. © Radio France - Véronique Narboux

Haute-Saône, France

Alors que dans les bars, les restaurants et dans plusieurs salles de Franche-Comté, on se prépare à vibrer pour le deuxième match de l'Equipe de France de football au Mondial 2018, ce jeudi, contre le Pérou, Ziad Khoury, le préfet de Haute-Saône a rappelé les mesures de sécurité en vigueur, en ce moment. 

"Le risque d'attentat est élevé"

Invité de France Bleu Besançon, ce jeudi, le "monsieur sécurité" de l'Euro 2016 s'est montré plutôt rassurant, malgré "un risque d'attentat" qu'il décrit comme "élevé". "Tout rassemblement de foule nécessite des précautions, détaille le préfet de Haute-Saône. _Dès lors que l'on veut se rassembler pour voir un match, il faut être dans un endroit clôt, délimité avec le contrôle des accès_."

Cela ne veut pas dire pour autant qu'il est interdit d'installer des écrans géants. "La petite commune de Lavoncourt a diffusé le premier match des Bleus, explique Ziad Khoury. A condition que le rassemblement soit organisé dans un espace délimité, qu'il y ait de la sécurité, notamment des agents privés qui puissent contrôler le contenu des sacs." Si événement en public il y a, les organisateurs doivent également prendre des mesures de sécurité contre les voitures béliers, par exemple, en installant des plots en béton. 

Ziad Khoury, le préfet de Haute-Saône.

"Le Mondial doit rester une fête"

Pendant la coupe du monde, les autorités sont particulièrement vigilantes aux mouvements de foules. Si les cafés et restaurants, retransmettent une rencontre, "ils doivent respecter leur périmètres habituel. Le match ne doit pas drainer une foule autour du lieu. Si c'est dans une salle, une cour intérieure ou une terrasse délimitée, c'est possible. Le Mondial doit rester une fête." Le "monsieur sécurité" de l'Euro 2016, nommé en début d'année à la préfecture de Haute-Saône confirme également qu'en cas de rassemblement, la police et la gendarmerie sont toujours présentes autour du site, surveillé par des agents de sécurité privé. 

"Il n'y a pas de risque zéro. On sait que les actes terroristes sont des actes souvent rudimentaires donc un certain nombre de moyens comme des plots en béton peuvent être efficaces, c'est une logique de vigilance et de comportement humain, pour Ziad Khoury. La sécurité, on en parle avant, il vaut mieux ne pas en parler pendant l’événement.  On anticipe autant que possible. Tout le monde va avoir des demandes dans toute la France en terme de sécurité, il faut donc compter sur ses propres effectifs. Et ils sont suffisants, à partir du moment où cela a été bien préparé."