Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Plus de 100 000 voyageurs sur la ligne ferroviaire Carpentras-Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Avec 112.296 voyageurs enregistrés depuis le mois d'Avril dernier, la ligne ferroviaire Carpentras-Avignon est loin d'atteindre les objectifs fixés. La SNCF et la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur se sont montrés confiants dans l'avenir lors d'une réunion ce jeudi à Carpentras.

Les chiffres de fréquentation présentés ce jeudi à Carpentras
Les chiffres de fréquentation présentés ce jeudi à Carpentras © Radio France - daniel morin

Carpentras, France

Plus de 100 000 personnes (112.296 précisément) ont voyagé sur la ligne ferroviaire Carpentras-Avignon depuis sa réouverture en avril dernier.

Le chiffre a été officialisé lors d'une réunion publique tenue ce jeudi à Carpentras en présence  des responsables commerciaux de la SNCF, d'élus et d'usagers. En moyenne, cela représente 800 voyageurs par jour soit 25 passagers par train pour 222 places proposées à chaque voyage. On reste donc loin des 4 000 à 6 000 voyageurs promis par la SNCF et par la Région, organisatrice des transports en Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

"C'est normal, il faut plusieurs années pour qu'une ligne atteigne ses objectifs" ont répété les responsables présents lors de cette réunion.  Une nouvelle montée en puissance est attendue à partir de la mi-décembre avec vingt allers-retours quotidiens et la mise en place de nouvelles propositions tarifaires. Le prix -hors abonnement- étant souvent jugé "excessif" (5,90 € le billet.)

Joëlle Redor, la directrice commerciale de la ligne à la SNCF l'affirme : "il faut donner du temps à la ligne rouverte au printemps."

Joëlle Redor, directrice commerciale de la ligne à la SNCF

  Jean-Yves Petit, le Conseiller régional en charge des transports, trouve plusieurs motifs de satisfaction dans les chiffres rendus publics.

Jean-Yves Petit Vice Président du Conseil Régional

A 5,90 euros le billet (en plein tarif et sans aucune réduction), la question des prix est souvent revenue dans les échanges avec les usagers.

Réactions d'usagers de la ligne

Avec 112.296 voyageurs depuis le mois d'avril, on est encore loin du compte explique Daniel Morin

Daniel Morin

Choix de la station

France Bleu