Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

150 voyageurs du Paris-Limoges-Brive passent la nuit en gare d'Austerlitz

jeudi 23 novembre 2017 à 12:07 Par Jérôme Edant, France Bleu Creuse, France Bleu Limousin, France Bleu Périgord et France Bleu

Nouvelle colère des passagers de la ligne SNCF Paris-Limoges-Brive. Le dernier train de mercredi soir a été annulé et environ 150 voyageurs ont passé la nuit à Paris, dont plusieurs dizaines dans une rame-couchettes à quai. Ils dénoncent cette nouvelle péripétie sur la ligne POLT.

Le noeud ferroviaire au sud de la gare d'Austerlitz
Le noeud ferroviaire au sud de la gare d'Austerlitz © Maxppp - Bruno Levesque

Limousin, France

Ce sont les aléas des transports en commun, mais l'accumulation des péripéties sur la ligne SNCF Paris-Limoges-Toulouse crée une exaspération des voyageurs. Nouvelle illustration, mercredi soir, avec l'annulation du dernier train Paris-Brive au départ de la gare d'Austerlitz. Selon la SNCF, le départ a été annulé en raison de deux incidents : la panne d'un Trancilien au sud d'Austerlitz, et la descente de voyageurs sur les voies près d'Ablon en région parisienne. Avec plus de deux heures de retard, l'Intercités 3685 aurait dû s'arrêter et passer la nuit à Vierzon, les travaux nocturnes de la ligne POLT empêchant toute circulation plus au sud. C'est pourquoi la SNCF a préféré de ne pas faire partir le train.

Les voyageurs réguliers ne supportent plus ces incidents

La SNCF a proposé aux voyageurs qui souhaitaient repartir avec le premier train de jeudi matin de passer la nuit dans une rame-couchette. "Nous leur aussi avons proposé un plateau repas" précise l'entreprise. Mais de nombreux messages de colère circulent depuis cet incident, qui vient attiser le ras le bol de voyageurs réguliers de cette ligne où les retards et les incidents se répètent. "POLT = Pitoyable Outil Limousin de Transport" peut-on lire dans certains commentaires.