Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

18 voitures radar en service sur les routes bretonnes pour traquer les mauvais comportements

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

18 voitures-radar privées sont mobilisées sur les routes bretonnes pour lutter contre les mauvais comportements. "Un outil essentiel car depuis le déconfinement il y a un vrai relâchement" constate le Préfet du Morbihan.

En Bretagne, 18 voitures-radar privées réalisent 30.000kms par mois dans chaque département
En Bretagne, 18 voitures-radar privées réalisent 30.000kms par mois dans chaque département © Maxppp - Jonathan KONITZ

Ces 18 voitures banalisées, avec des chauffeurs privés au volant réalisent 30.000kms par mois, dans chaque département breton. A ceux qui tenteraient de les repérer, en publiant notamment les plaques d'immatriculation sur les réseaux sociaux, le préfet du Morbihan Patrice Faure rétorque "inutile de rêver, ces voitures sont gérées au niveau national. Elles changent de circuits, de départements et même de région très régulièrement."

Des trajets différents chaque jour

Ces voitures-radar traquent les mauvais comportements "les automobilistes doivent savoir qu'à chaque fois qu'ils doublent une voiture, il peut s'agir d'une voiture-radar" explique le préfet du Morbihan. Elles sont en circulation sur des axes définis d'abord par la préfecture, "chaque mois nous envoyons à Paris des axes à privilégier, mais c'est Paris qui donne ensuite la feuille de route chaque matin au conducteur" ajoute Patrice Faure. 

"Il ne s'agit pas de racketter les automobilistes, mais de les protéger" - Patrice Faure

Il n'y a pas encore de chiffres sur le nombre d'amendes dressées avec ces nouveaux véhicules "il y aura un premier bilan en fin d'année" assure le préfet du Morbihan qui rappelle que l'objectif "n'est pas de racketter les automobilistes, mais de les protéger, d'eux-mêmes parfois, et des mauvais comportements que peuvent avoir les autres automobilistes". Depuis le déconfinement, les mauvais comportements sur les routes sont plus nombreux "il y a déjà eu 171 suspension de permis depuis le début de l'année, contre 142 l'an dernier, et 60 en 2018" indique le préfet. Dans le Morbihan, 48 personnes sont mortes dans des accidents de la route en 2019, et malgré le confinement, "il y en a déjà plus de 30 cette année" souligne Patrice Faure qui ne veut pas baisser les bras dans la lutte contre l'insécurité routière. Il ajoute que les quatre radars fixes vandalisés ces derniers jours seront remplacés, par des nouveaux radars, plus performants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess