Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

2018, année record pour l'aéroport de Brive

-
Par , France Bleu Limousin

Avec plus de 70.000 passagers transportés, l'aéroport de Brive - vallée de la Dordogne a établi un record de fréquentation sans précédent en 2018. Porté par la ligne Brive-Paris, il compte notamment sur les lignes saisonnières pour faire encore progresser le trafic.

L'aéroport de Brive a connu une fréquentation sans précédent en 2018
L'aéroport de Brive a connu une fréquentation sans précédent en 2018 © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

2018 est la nouvelle année de référence pour l'aéroport de Brive - vallée de la Dordogne. Jamais autant de passagers ne sont passés sur le tarmac en un an : c'est le bilan dressé par les responsables de l'équipement, ils annoncent une fréquentation de plus de 70.000 passagers l'an passé.

+ 4,75% pour Brive - Paris

C'est la ligne Brive - Paris qui porte l'aéroport. Avec près de 46.000 voyageurs, elle draine à elle seule près des deux tiers des usagers. Sa fréquentation a progressé de 4,75% en 2018, en dépit des problèmes de régularité et d'annulation de vols, surtout sur la première moitié de l'année. "Ils ne sont pas du fait de l'aéroport" tient à rappeler Jean-Louis Nesti, le président du syndicat qui gère l'équipement, "parfois de la compagnie Hop mais des annulations sont aussi liées à des problèmes chez les contrôleurs aériens". Tout ça est en train de s'améliorer, continue-t-il, "tant au niveau de la maintenance des avions que de la disponibilité des pilotes chez Hop", et l'utilité de la ligne est prouvée. La région Occitanie a d'ailleurs doublé sa participation, la faisant passée à 100.000€, dans le cadre du financement. L'objectif des 50.000 passagers pour Brive-Paris, et des 100.000 voyageurs pour l'aéroport en 2022 sont toujours en ligne de mire.

Brive - Porto pour booster le trafic

Pour cela, les responsables comptent aussi s'appuyer sur les liaisons saisonnières. Avec 18.000 passagers, celle vers Londres est stable, alors que celle vers Porto, également opérée par Ryanair, sera relancée à compter du 1er avril. L'aéroport mise aussi sur le développement de celle vers Ajaccio. Avec environ 4.000 passagers en 2018, elle a bondi de 15%. Ces résultats sont confortés par la bonne tenue des vols vacances mis en place par les voyagistes. Dans cette optique, la 7e édition du salon "passion voyages", qui a attiré 2.000 personnes l'an passé, aura lieu les 18 et 19 janvier.

Insister pour la ligne Brive - Lyon

Le seul hic concerne la ligne Brive - Lyon, relancée mi-mai 2018 et stoppée mi-décembre par Hop, après un test de sept mois. "C'était prévu" explique Jean-Louis Nesti, et "Hop ne veut pas pour l'instant continuer cette ligne". Pourtant, l'aéroport de Lyon, et son hub, offre des possibilités multiples pour des correspondances en Europe et dans le monde. Jean-Louis Nesti y tient. "Je rencontre très prochainement une compagnie pour regarder une nouvelle formule" confie-t-il. C'est l'un des dossiers importants de 2019, tout comme le lancement d'une étude pour développer une zone d'activités sur les dix hectares de terrain aménageables aux abords de l'aéroport.

Choix de la station

France Bleu